À Caen le tournant pour l’Amiens SC ?

Dans le dur depuis plusieurs semaines et relégable après sa défaite à Rennes, Amiens espère lancer sa deuxième partie de saison face à Caen, ce samedi. Un match sous pression face à un concurrent et au cours duquel le club picard joue déjà une partie de son avenir en Ligue 1.

Un match sous tension…

Si certains doutaient encore de l’importance du match à venir contre Caen, le club a mis fin à toute forme d’ambiguïté en décrétant l’union sacrée en début de semaine. De l’exécutif municipal en place jusqu’au groupe de supporters Tribune Nord Amiens, tout en passant par Jonathan Tinhan – ancien joueur du club qui prendra place au sein du kop samedi, tout le monde a apporté son soutien au club picard, premier relégable avant la réception des Normands. « C’est un match très important pour les deux équipes, il ne faut pas se voiler la réalité. Il reste quinze matches, celui-ci peut faire partie des tournants, avoue Christophe Pélissier. L’équipe qui l’emportera, au-delà du plan comptable, prendra une belle avance psychologique. » 

Qualifié de tournant, de match couperet voire même de première finale pour le maintien, ce match sourira très certainement à l’équipe qui parviendra à ne pas se laisser envahir par l’enjeu. « On dit qu’il ne faut pas que l’enjeu tue le jeu, confirme l’entraîneur de l’ASC. Dans ce genre de match, la charge émotionnelle est importante et c’est l’équipe qui sera la plus à même de répondre à ça, de mieux la canaliser qui aura un temps d’avance. » Une mission d’autant plus difficile à accomplir quand le club braque les projecteurs sur lui durant la semaine. Toutefois, Christophe Pélissier assure ne pas « ressentir la pression au sein de son vestiaire« , « même si chaque joueur aura sa sensibilité à l’approche de l’événement. »

et crucial pour le maintien…

Capitaine de l’Amiens SC, Prince Gouano reconnaît que ce match est « crucial et déterminant » pour le maintien. De retour de blessure, Moussa Konaté espère pour sa part que ce match sera le tournant positif de la deuxième partie de saison picarde. « On va se donner à fond, montrer qu’Amiens existe, qu’on doit nous respecter, lâche l’international sénégalais. On va remettre les pendules à l’heure, reprendre notre place dans ce championnat. » Or, jusqu’ici, Amiens navigue dangereusement en eaux troubles et un mauvais résultat contre Caen pourrait faire de nombreux dommages. « Après ce match, ce ne sera pas fini, parce que quel que soit le résultat, il en restera quatorze autres derrière. Il y aura encore des points à prendre, mais c’est vrai que celui-ci est important« , résume Christophe Pélissier.

À la sortie d’un mois de janvier difficile où Amiens n’a pris qu’un point en quatre matches, il est grand temps de « réenclencher une dynamique« , selon l’aveu même du technicien amiénois. Ce dernier considère aussi qu’il est « important de le faire dès demain contre Caen, un concurrent direct pour le maintien« . Également dans le dur, la formation entraînée par Fabien Mercadal, ancien adjoint de Thierry Laurey à Amiens, compte exactement le même nombre de points que son adversaire. « C’est une équipe qui nous ressemble un petit peu, avec une colonne vertébrale d’expérience, que ce soit Baysse ou Fajr. Ils ont des grosses qualités dans le domaine athlétique et notamment sur les coups de pied arrêtés, note Pélissier. Quand, après vingt-trois journées, on se tient en aussi peu de points au classement, c’est que les deux équipes sont très proches l’une de l’autre »

Souhaitons qu’Amiens parvienne à prendre ses distances à l’issue du second affrontement de la saison entre ces deux équipes engagées dans la lutte pour le maintien. À l’aller, Amiens s’était incliné en rendant une pâle copie. Il ne faudra pas reproduire la même performance, sous peine de peut-être laisser filer un autre adversaire. Peut-être celui de trop. 

Romain PECHON

AMIENS SC – SM CAEN 

24ème journée de Ligue 1 Conforama

Samedi 9 février, 20 heures

Stade Crédit Agricole la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Watellier

2 Commentaires

Laisser un commentaire