INFO LE 11 – Déjà passé par le club entre 2013 et 2016, avant de tenter sa chance en National avec Châteauroux, Adil Lebrun est de retour à l’AC Amiens, auteur d’un début de saison raté en National 3. 

Un retour aux sources

Lassé par « le manque de performance » de sa ligne d’attaque depuis le début de saison, bien trop dépendante de Pierre Slidja, Azouz Hamdane a décidé de bousculer l’ordre établi en faisant revenir Adil Lebrun, auteur d’une grosse saison 2014-2015 sous le maillot amiénois. « J’ai su qu’il était sur Amiens depuis quelques semaines et qu’il recherchait un club, j’ai donc pris le parti de le contacter pour lui proposer de nous rejoindre, confie l’entraîneur de l’AC Amiens. Depuis le début de semaine, il s’entraînait avec nous et même si son état de forme demeure encore aléatoire, je sais qu’il pourra nous apporter quelque chose ». 

Gaucher incisif, Adil Lebrun aura pour mission « d’apporter de l’activité et du dynamisme sur les côtés« . « Cela fait trois ans, depuis son départ, qu’il nous manque ce type de profil. On n’a pas cessé de s’affaiblir depuis trois ans, j’ai constaté une vraie perte de performance dans ce secteur, assène Azouz Hamdane. Il ne va pas tout résoudre mais il m’offre une solution supplémentaire et surtout c’est un profil dont je ne disposais pas au sein de mon effectif. C’est aussi un joueur que j’ai eu un peu plus jeune, le club lui a permis de parfaire son jeu, de progresser. Aujourd’hui, il revient avec de l’expérience supplémentaire et je suis persuadé qu’il pourra nous en faire bénéficier ». 

Un changement de cap

Après s’être officiellement engagé avec l’AC Amiens vendredi soir, celui qui était encore à Dunkerque, en National, la saison dernière va désormais poursuivre sa remise en forme avec l’ambition de rejoindre le groupe le plus vite possible. « Il ne sera très certainement pas prêt la semaine prochaine, reconnaît son nouvel entraîneur. Maintenant, dès qu’on sentira des progrès à l’entraînement, on ne s’interdira pas le droit de le faire jouer rapidement. Les joueurs déjà présents doivent comprendre qu’on n’est pas du tout satisfait de leur attitude. On a déjà recruté un gardien de but (N’Diaye) et un joueur excentré (Lebrun) très expérimenté et on ne s’interdit pas d’autres ajustements. » 

Après avoir misé sur un groupe rajeuni, dont les qualités ne sont pas remises en cause mais le manque de caractère demeurant une limite trop importante dans la situation actuelle, l’AC Amiens a donc décidé de se renforcer pour éviter de vivre une saison galère. Et « avec Lebrun, Slidja, Samb et Despois« , Azouz Hamdane assure avoir « des arguments et des idées » pour relever la tête et rétablir rapidement une situation mal embarquée. « Je n’ai plus de temps à perdre, je ne peux pas me permettre de jouer avec 20 ans de travail. Fini les cadeaux, maintenant on veut des actes et rien d’autre », conclut Hamdane.

R.P.

A lire aussi : 

Azouz Hamdane (AC Amiens) : « On est là où l’on mérite d’être ! »

National 3 : L’AC Amiens n’y arrive pas

Laisser un commentaire