Adama Diakhaby (Amiens SC) : « Je ne veux pas qu’on termine en roue libre »

Amiens SC Diakhaby
Amiens SC Football

Après avoir débloqué son compteur personnel contre Ajaccio, Adama Diakhaby aspire à poursuivre sur sa lancée dès mercredi contre Dunkerque. Pour l’attaquant de l’Amiens SC, il est hors de question de se relâcher même s’il n’y a plus de réel enjeu sur cette fin de saison. Entretien.

Avez-vous conscience du rôle d’arbitre qui est le vôtre sur cette fin de saison ?

Le coach nous en a fait part, et dans tous les cas, que ce soit Dunkerque, Guingamp ou Niort, on va jouer les matches pour les gagner. On ne veut pas privilégier une équipe. On va prendre ces trois matches de la même manière avec une mentalité de gagnant en entrant sur le terrain. On n’est pas dans leur position donc on ne peut pas comprendre ce que c’est mais il ne faut pas déjouer. Même si ces trois équipes luttent pour le maintien, notre problème est ailleurs. Demain, on jouera pour gagner.

Adama Diakhaby (Amiens SC) : « Je me fixe d’être décisif à chaque match »

Vous pouvez donc nous assurer que vous n’allez pas terminer la saison en roue libre ?

Personnellement, je peux vous garantir que non parce que ça ne fait pas partie de moi et ce n’est pas la bonne chose à faire d’être en roue libre parce qu’il n’y a plus rien à jouer. Il y a toujours de l’enjeu. C’est un match, des carrières peuvent changer sur ce genre de contextes. Certains joueurs peuvent avoir moins de pression, jouer plus libéré et ça peut changer leurs carrières parce qu’ils sont meilleurs. Pour ma part, je ne souhaite pas ça et je ne veux pas terminer en roue libre.

L’Amiens SC doit assumer jusqu’au bout son rôle d’arbitre

Vous pensez donc uniquement aux quatre prochaines matches et pas à la suite ?

Je suis plutôt focalisé au jour le jour. La saison n’est pas terminée, il reste quatre matches, je me concentre sur les matches les uns après les autres. Quand on sera le 15 mai, je pourrai penser aux vacances avant de penser à la saison prochaine. Il faut vraiment se concentrer sur les quatre matches restants. On peut finir à la septième place, et finir septième, ce n’est pas pareil que finir douzième. Il vaut mieux finir le plus haut possible que dans la deuxième partie de tableau.

On sent l’équipe plus libérée, un vestiaire libre, bien dans sa tête.

Trouvez-vous l’équipe totalement libérée maintenant qu’il n’y a plus réellement d’enjeu ?

C’est totalement ça. On peut se dire aussi qu’on a raté le coche à un moment donné mais on sent l’équipe plus libérée. Je n’ai jamais senti le vestiaire timoré par quelque chose en particulier. Chacun individuellement gère ses émotions différemment mais aujourd’hui, je sens un vestiaire libre, bien dans sa tête. Les entraînements sont positifs, ça se passe bien, ça travaille bien et je sens vraiment tout le monde impliqué pour les quatre matches restants. L’équipe est impliquée ! En plus il y a du beau temps sur Amiens, ça fait du bien au moral.

Propos recueillis par Romain PECHON

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert Malm beIN Sports

Robert Malm : « La saison de l’Amiens SC est très décevante »

Amiens SC Tanchot

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « Presque une performance d’être sauvé si tôt sans buteur »