Entraîneur adjoint de Luka Elsner à Amiens, Abder Ramdane est intimement lié à Nîmes, prochain adverse du club picard, où il a évolué en tant que joueur entre 1993 et 1996 puis de 1997 à 1998.

Un match difficile attend Amiens

« Nîmes, c’est ma ville, le Nîmes Olympique, c’est le club de mon coeur, celui où je suis passé professionnel, où j’ai vécu de belles aventures, se remémore Abder Ramdane dans une interview accordée au Midi Libre. Je suis content chaque fois que je reviens ici« . Et cette fois-ci ce sera dans la peau d’un adversaire qui s’attend à souffrir aux Costières. « Une chose est sûre, on ne viendra pas à Nîmes pour jouer. Il va falloir d’abord répondre présent sur le plan du combat, prévient-il. Il va falloir leur tenir tête sur le plan de l’agressivité, Nîmes va vouloir imposer son football, poussé par son public« .

Pour sa deuxième saison en Ligue 1 Conforama, Nîmes a été dépouillé de ses principaux atouts durant l’intersaison. Ce qui ne l’empêche pas de lutter la tête haute pour obtenir un nouveau maintien. « Ce que fait le club depuis trois ou quatre ans, avec l’arrivée de Bernard Blaquart, est impressionnant. Il a vraiment bien évolué, applaudit Ramdane. L’équipe a changé pendant la période des transferts et a perdu beaucoup de bons joueurs de première division mais la grinta est toujours là et les nouveaux commencent à s’adapter. Ils méritaient mieux que le match nul à Lille« .

Tâchons que, cette fois-ci, Nîmes n’aura pas l’occasion d’avoir des regrets à l’issue du match qui va l’opposer ce samedi à l’Amiens SC d’Abder Ramdane. Qui, une fois n’est pas coutume, ne souhaite qu’une défaite de son club de coeur. 

Source : Midi Libre 

A lire aussi : 

Bernard Blaquart (Nîmes) : « Amiens va se maintenir assez facilement »

[J10] Nîmes – Amiens SC : Ferhat vers un forfait !

Laisser un commentaire