A l’instar du reste de ses coéquipiers, Alexis Blin est contraint à s’entraîner à son domicile depuis une quinzaine de jours, suite à la suspension du championnat pour cause de pandémie du Covid-19. Une situation que l’intéressé prend avec philosophie et recul au regard de la gravité de la situation sanitaire. 

Une période difficile avant tout

Pour la première fois depuis le début du confinement, les joueurs de l’Amiens SC se sont entraînés en visio-conférence, avec une séance de renforcement musculaire, ce mercredi. « C’est vrai que ça change, mais on s’adapte, glisse Alexis Blin. Ça permet de voir un peu les coéquipiers« . Et pour cause, le milieu de terrain est contraint au confinement à son domicile depuis le 16 mars dernier. « Bien sûr que le terrain nous manque, mais aujourd’hui ce n’est pas la priorité. Il faut que tout le monde prenne soin de lui et s’en sorte« , poursuit le milieu de terrain de l’Amiens SC.

En attendant, Alexis Blin prend son mal en patience, acceptant notamment de participer à un tournoi en ligne sur un célèbre jeu de simulation de football. Pour autant, la priorité demeure l’entraînement avec un programme précis à suivre chaque jour et que l’intéressé partage avec parcimonie sur ses réseaux sociaux. Histoire d’entretenir le lien avec le public.

Source : France 3 Régions

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « On travaille dans l’idée que la saison ira à son terme »

Ligue 1 : Vers une fin de saison à huis clos ?

Laisser un commentaire