Aligné depuis plusieurs semaines aux côtés d’Eddy Gnahoré, Alexis Blin nous explique le mode de fonctionnement de ce tandem, point d’ancrage du jeu collectif de l’Amiens SC.

L’an dernier, vous étiez principalement aligné avec Thomas (Monconduit), cette année vous formez un duo avec Eddy (Gnahoré). Qu’est-ce que cela change et comment jugez-vous votre association ?

Thomas est plus à même de rester à côté de moi pour essayer de gratter et relancer. Lui aussi a une force de percussion balle au pied qui peut être bénéfique pour le groupe. Eddy est plus dans le jeu combiné, il arrive à bien garder le ballon sous pression, se projette beaucoup. C’est différent de Thomas. Parfois il se projette plus haut que Thomas et je dois plus compenser. J’ai moins cette nécessité avec Thomas. On est complémentaire avec Eddy, comme on l’est avec Thomas, mais d’une autre façon. Chacun a sa manière de jouer et il faut s’adapter l’un en fonction de l’autre.

C’est une doublette qui marche plutôt bien jusqu’ici…

Tant mieux et on espère que ça va continuer. S’il faut que je joue avec Bongani (Zungu), je jouerai avec lui parce que c’est un super joueur, pareil pour Thomas. J’ai envie de jouer, on ne va pas se cacher. J’ai envie de jouer tous les matches, comme eux ont envie de jouer tous les matches, je pense. C’est ce pour quoi on est sur le terrain. C’est le jeu de jouer pour le moment et que certains soient sur le banc. Il faut réussir à garder le même niveau d’exigence et d’intensité.

Avez-vous le sentiment d’avoir convaincu votre coach ?

Pour le moment, il y en a qui jouent, mais la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain. Peut-être que le coach finira par mettre plusieurs fois d’affilée Bongani et Thomas. On n’en sait rien. Il faut arriver à être toujours exigeant, c’est comme ça que je perçois les choses. Ensuite, c’est le coach qui fera ses choix. En tout cas, on fera tout pour continuer à être performant, qu’importe l’association choisie au milieu.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Eddy Gnahoré : « On forme une bonne paire avec Alexis »

Alexis Blin (Amiens SC) : « Cette concurrence tire chacun à donner le meilleur de lui-même »

Laisser un commentaire