Seul joueur de l’Amiens SC à s’être exprimé sur le report du match contre Reims, pour cause de brouillard persistant dans le ciel amiénois, Alexis Blin considère que l’arbitre de la rencontre a pris la bonne décision.

Publicité

La décision de reporter le match est-elle logique selon vous ?

C’était compliqué dès l’échauffement. C’est une décision commune et c’est mieux de jouer un match dans de bonnes conditions. Je pense que ça n’aurait pas été agréable pour les supporters non plus, notamment derrière les buts, de regarder le match parce qu’à l’opposé on ne voyait quasiment rien. Je pense que c’est une bonne décision.

Publicité

C’était également dangereux pour les joueurs ?

Je ne pense pas. Il y a toujours des contacts dans le foot et il y en aurait eu avec ou sans brouillard. Je pense que c’est bien pour le public, pour nous aussi parce que c’est plus agréable de jouer dans de bonnes conditions et de voir là où on joue. On voyait à vingt mètres, trente ça se compliquait et au-delà on voyait encore moins, mais on ne voyait rien de l’autre côté du terrain. Je pense que ça n’aurait été agréable pour personne de voir un match qu’à moitié.

Publicité

Malgré tout, on imagine que vous êtes déçus de ne pas avoir pu jouer…

Déçu, oui, mais ce n’est pas comme si on avait perdu. C’est un match que l’on rejouera. On va travailler et se focaliser sur samedi et le déplacement à Monaco.

Publicité

Propos recueillis par Romain PECHON avec France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Amiens SC – Reims : l’arbitre justifie le report de la rencontre

Amiens SC : Lourde sanction pour Juan Otero

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

  1. Ce que l’on peut retenir de l’épisode, c’est que Blin et Bata ont une mauvaise vue. Pour le reste, l’abonné ou le spectateur Lamba retiendront quant à eux une nouvelle fois le mépris et la condescendance avec lesquels on les traite. Même si on y est habitué, ça contrarie quand même…
    Le manque de respect avec lequel on traite des personnes qui se sont déplacées, en premier lieu nos amis supporters de Reims, reste en travers de la gorge.
    Il y a quelques années, un match avait été reporté, mais nous avions été prévenus par sms au moins 1 h 30 avant. Mais ce mercredi, il n’y avait sans doute pas de brouillard à 17 h… Il a dû apparaître subitement… à moins que l’ASC n’ait moins de moyens actuellement qu’il y a quelques années.

Laisser un commentaire