Alexis Blin (Amiens SC) : « Une grosse injustice »

Amiens SC

Parmi les joueurs les plus touchés par l’annonce de la relégation de l’Amiens SC en Ligue 2, Alexis Blin ne décolère pas et estime que le principe même de l’équité sportive a été bafoué par le Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP). 

La suite après cette publicité

Une décision attendue…

« Il faut malheureusement être aveugle pour ne pas l’avoir senti venir, avec toutes les rumeurs qui circulaient. On a très vite compris que les dirigeants n’allaient pas opter pour une Ligue à 22. À partir de là, on s’est dit que la saison blanche, annulée, serait encore moins plausible. On s’est donc vite rendus à l’évidence. »

La suite après cette publicité

…mais difficile à encaisser

« Il n’y a aucune équité sportive. Évidemment qu’on est dix-neuvièmes, qu’on n’a pas fait le taf jusque-là. Par contre, il restait 30 points à distribuer et rien n’était joué. Moi, je me souviens d’une période avec Toulouse (en 2015-2016) où on s’est maintenus alors qu’on avait dix points de retard à la 28e journée. C’est ça le principe même du sport. Je constate une grosse injustice. C’est très frustrant. Je le garde en travers de la gorge. On est tous très abattus. On est profondément déçus de devoir baisser les armes avant la fin du Championnat. »

La suite après cette publicité

Un espoir à propos du recours ?

« La Ligue a un dossier solide apparemment. Amiens se réserve le droit de faire appel. Moi je suis extérieur à tout ça, je suis un simple joueur. Je laisse ça à ceux qui maîtrisent le droit. Pour être honnête, je n’ai pas réussi à me projeter sur la suite. J’attends juste de savoir quand on pourra reprendre l’entraînement, parce que j’ai envie de retoucher au ballon. Et j’essaie de digérer cette décision. »

La suite après cette publicité

Source : L’Equipe

A lire aussi : 

Amiens SC : Un recours perdu d’avance ?

Christophe Jallet (Amiens SC) : « On a des raisons de se révolter »

Laisser un commentaire