Alexis Blin : « Ça ne me déplairait pas de rester à Amiens »

Invité de l’émission la Tribune des Sports, animée chaque lundi par Mathieu Dubrulle sur France Bleu Picardie, Alexis Blin est revenu sur le match nul concédé contre Saint-Étienne (2-2) et a évoqué son avenir personnel, lui qui est prêté à l’Amiens SC jusqu’à la fin de saison. Morceaux choisis. 

L’analyse du match contre Saint-Étienne

« C’était un match éprouvant pour tout le monde, nous les premiers. Jouer 70 minutes à dix, ce n’est pas évident mais on n’a pas douté après l’expulsion. On s’est juste dit qu’il allait falloir jouer le match d’une autre manière par rapport à celle avec lequel on l’avait abordé. À un de moins, on ne peut plus mettre la même pression car c’est plus facile pour eux de créer des décalages. On a fait un match cohérent, surtout dans l’esprit car on n’a jamais rien lâché. On est aussi resté conquérant. On a subi mais on aurait pu créer l’exploit. Se faire égaliser à la dernière seconde reste frustrant, surtout vu le scénario du match. Après ça va vite et Cabella joue bien le coup, même si tout but est évitable. »

L’arbitrage de M. Wattellier

« En première mi-temps, on donne trois minutes de temps additionnel alors qu’on fait appel à la VAR durant un moment, sachant qu’il y avait aussi eu des faits de jeu qui auraient pu allonger ce temps additionnel. En seconde mi-temps, il n’y a pas d’appel à la VAR mais on donne cinq minutes. C’est bizarre, même si on aurait peut-être trouvé ça normal si ça avait été en notre faveur. Là, on se sent lésé. »

« On reste sur notre faim car on pense qu’il y a faute sur Moussa Konaté une minute avant le deuxième but de Saint-Étienne. Les faits de jeu ont tourné en notre défaveur, c’est à l’interprétation de l’arbitre. Là où c’est dommage, c’est qu’il n’y a pas assez de dialogue entre les joueurs et l’arbitre. C’est assez rigide mais peut-être qu’on leur parle mal aussi. Si on veut que ça progresse dans le bon sens, il faut établir un meilleur dialogue. Avec le recul, on se dit quand même que c’est un bon point. »

Le cas Mendoza

« C’est un joueur qui ne ménage jamais ses efforts, qui a beaucoup de fougue en lui. La semaine dernière, il n’a pas été en réussite devant le but même s’il avait posé beaucoup de problèmes à la défense bordelaise. L’efficacité viendra en engrangeant de la confiance. Contre Saint-Étienne, il a prouvé tout son talent. On attend de lui qu’il soit décisif, il l’a été sur ce match. C’est bien pour lui et pour le groupe. »

L’état d’esprit avant Dijon

« On garde sept points d’avance sur le barragiste, on continue de se battre pour le maintien avant un match important à Dijon, ce week-end. Il faut donc se remettre dans le droit chemin pour faire un bon match là-bas. On a su garder la tête froide dans les moments difficiles, il faut réussir à la garder pour enchaîner les performances d’ici la fin de saison. »

Un avenir à Amiens ?

« Pour le moment, je suis dans l’attente car l’option d’achat ne peut être levée qu’à la fin de saison. Je me sens très bien à Amiens, c’est un fait. Après, on ne sait pas de quoi demain sera fait. Il faut que je m’entretienne avec le club pour savoir ce qu’il veut faire avec moi aussi. Je me sens bien ici, j’espère déjà qu’on va se maintenir et on verra ensuite. En tout cas, ça ne me déplairait pas de rester. J’aimerais bien faire une saison supplémentaire à Amiens. »

Source : France Bleu Picardie

2 Commentaires

  1. Alexis a l’air très bien à Amiens maintenant qu’il est titulaire à chaque match tout le club est derrière lui et Christophe lui fait entièrement confiance c’est pour celà qu’il devrait resté

  2. Je l’aime beaucoup,mais avec le retour de Zungu, la présence de monconduit et le transfert définitif de Gnahore, est ce que laisser 2 de ces 4 là régulièrement sur le banc ce serait pas du gâchis ?

Laisser un commentaire