Amateur : Élisez le joueur du mois d’avril

Désormais, le 11 Amiénois vous offre la possibilité, chaque mois, d’élire le meilleur joueur amateur en fonction de ses performances. Le mois d’avril a été fructueux pour certaines équipes, beaucoup moins pour d’autres mais a surtout été chargé pour la plupart des formations de Régional 2. Découvrez notre sélection composée de trois joueurs évoluant de National 3 à Régional 2.

Stanley SÉGAREL (Amiens SC (b))

Pour l’Amiens SC (b) et Stanley Ségarel, le mois d’avril s’est avéré positif avec une invincibilité à la clé. La formation entraînée par Antoine Buron a fait un grand pas vers le maintien notamment grâce à son attaquant axial. Auteur d’un doublé lors de la victoire contre Chantilly (4-1), le joueur âgé de 24 ans a récidivé à Tourcoing en permettant à son équipe d’arracher le point du match nul (1-1). Et même s’il n’a pas marqué contre la réserve de Dunkerque, son influence considérable sur l’animation offensive de la réserve de l’Amiens SC en fait un parfait nominé.

Mehdi COLLET (Amiens Portugais)

La réussite et le succès étaient également présents chez les Portugais d’Amiens lors de ce mois d’avril. Malgré une lourde défaite contre l’équipe réserve de l’AC Amiens (4-1), lors de laquelle Mehdi Collet avait ouvert le score pour son équipe, les joueurs de Matthieu Lematte continuent sur leur folle lancée avec un seul revers en seize rencontres. Et l’attaquant axial n’y est pas pour rien. Souvent en position haute sur le terrain, Mehdi Collet pèse sur les défenses de Régional 2 et ses efforts ont payé ce mois-ci, comme face à Méru où il a permis à son équipe de s’imposer (3-2).

Matis FOURNIER (US Camon)

Titulaire lors des quatre rencontres de l’US Camon lors de ce mois d’avril, le jeune milieu de terrain semble avoir trouvé sa place dans le dispositif de Titi Buengo cette saison. En effet, il enchaîne les titularisations sans décevoir et a obtenu la confiance de son entraîneur. Capable de se sacrifier défensivement pour ses coéquipiers, Matis Fournier fournit également de gros efforts dans la projection offensive pour apporter le surnombre et créer des espaces. Sa régularité en fait un des atouts de l’US Camon, qui ne s’est pas incliné lors du mois d’avril dernier.

C’est à vous de voter !

Laisser un commentaire