Après deux mois de compétition ou presque, il est l’heure d’effectuer un premier bilan de nos représentants engagés dans les championnats nationaux et régionaux. On termine avec les équipes qui sont dans le dur et qui peinent à lancer la machine. Tour d’horizon.

AC Amiens (National 3 : 13è, 3 points)

Ce serait un doux euphémisme que de parler de début de saison compliquée sur le plan sportif pour l’AC Amiens. Une victoire, un match nul, quatre défaites dont une sur tapis vert, un point de pénalité et des cartons rouges qui pleuvent, voilà un triste et très rapide bilan de ce que subissent les partenaires de Pierre Slidja jusqu’ici. Pourtant, avec un fond de jeu intéressant un bon potentiel offensif et la troisième attaque de leur championnat, les Amiénois ont les armes pour faire mieux, à condition de parvenir à se régler défensivement. Car avec la pire défense du championnat, l’ACA se met en grande difficulté et compte déjà quatre points de retard sur le premier non-relégable.

AC Amiens (b) (Régional 2 : 12è, -1 point)

L’autre équipe de l’AC Amiens engagé en championnat régional connaît également un début de saison extrêmement compliqué. Pourtant vainqueur de la première journée contre Gamaches, l’AC Amiens (b) s’est vu sanctionné pour une erreur sur la feuille de match. Conséquence, après trois journées et donc autant de défaites, la formation dirigée par Jean-Paul Lucas est lanterne rouge avec trois points de retard sur Ailly-sur-Somme, avant-dernier. Le projet de la jeunesse démarre timidement et il faudra rapidement redresser la barre pour obtenir le maintien en Régional 2.

RC Amiens (Régional 3 : 10è, 3 points)

Relégué de Régional 2, le RC Amiens connaît une entame de saison plutôt difficile. Battu par Chantilly (b) et Beauvais (b), le RCA a du mal à se lancer et pointe en position de relégable après trois petites journées (ndlr : sur vingt-deux en R3). Toutefois, les Amiénois ont affronté ce qui semble être les deux meilleures formations du groupe G. Charge à Nicolas Cauvin et ses joueurs de parvenir à décrocher plusieurs succès consécutifs pour aller chercher l’objectif annoncé du top 3. Dans cette idée, les trois prochaines matches face à Creil, Friville et Saint-Just semblent abordables, à condition de régler une défense qui a déjà pris sept buts en trois sorties.

Amiens Montières (Régional 3 : 11è, 0 points)

Du côté de Montières, le retour en Régional 3 sonne comme une soupe à la grimace bien étrange. Capables de très bonnes choses dans le jeu, les Amiénois ne sont toujours pas parvenus à le traduire dans les résultats. Pire encore, la formation de Romain Collet n’a toujours pas pris le moindre point après trois rencontres. Logiquement relégable avec un tel bilan, les oranges ont, comme le RC Amiens dans la même poule, les moyens de faire beaucoup mieux. Le plus dur sera donc de débloquer le compteur pour ne pas rester définitivement dans le mauvais wagon. En ce sens, le déplacement à Saint-Riquier semble déjà revêtir une grande importance.

A lire aussi :

> Azouz Hamdane (AC Amiens) : « Notre saison vient de commencer ! »

> Romain Collet (Amiens Montières) : « Montrer beaucoup plus de force de caractère »

Laisser un commentaire