Amateur : La FFF dessine les contours d’une éventuelle reprise

Si le Premier Ministre a mis fin ou presque jeudi soir aux espoirs de reprise des compétitions amateur au mois de janvier, la Fédération française de football (FFF) a néanmoins avancé sur le protocole de reprise des championnats. Et cela s’annonce corsé pour les ligues, districts et différents clubs.

Une reprise envisagée par la FFF

La saison 2020/2021 de football amateur pourra-t-elle reprendre et aller à son terme ? Si personne n’est aujourd’hui en mesure de répondre à sa question, la FFF a toujours bon espoir d’y parvenir, même si cela pourrait s’apparenter à un véritable marathon. En effet, plus le temps passe et plus la possibilité de disposer de suffisamment de dates pour terminer la phase aller des différents championnats et conclure la saison par le biais de poules de maintien et de montée apparaît assez improbable. Néanmoins, dans l’attente de potentielles nouvelles directives du gouvernement le 20 janvier prochain, le Comité Exécutif de la FFF a exposé de grands principes pour cadrer la reprise de la compétition, rendus publics par nos confrères de Foot Amateur.

Les principes que les Ligues et les Districts s’accordent à adopter, pour l’ensemble de leurs compétitions, sont à ce jour les suivants :

1. Chaque instance doit tout mettre en œuvre pour tenter d’arriver à terminer au moins la phase aller dans l’ensemble de ses championnats

2. Annulation de l’ensemble des coupes régionales et départementales, afin de récupérer des dates pour les matchs de championnat

3. Le jour de la reprise des championnats, reprendre à partir de la journée qui devait être jouée au moment de l’arrêt, et non à la journée correspondant à la date de la reprise

4. En cas de terrain impraticable, afin d’éviter le report du match, le club recevant devra par tout moyen trouver un terrain de repli et à défaut la rencontre sera inversée

5. Aucune rencontre de championnat de la saison 2020/2021 ne pourra être disputée après le 30 juin 2021, dernier jour de la saison en cours

6. Application stricte du nombre d’accessions et de relégations prévu en début de saison.

Les solutions retenues par les Ligues et les Districts, pour la reprise de leurs championnats, sont les suivantes :

➢ Solution A : mener le championnat à son terme ou le plus loin possible

Cette solution n’implique pas de modifier la formule sportive de la compétition, puisque la phase retour est maintenue. Deux hypothèses pourront alors se présenter lorsque cette solution aura été mise en œuvre :

– Le championnat est arrivé à son terme au plus tard le 30 juin 2021 : les montées/descentes se font sur la base d’un classement complet, comme lors d’une saison normale

– Le championnat n’est pas arrivé à son terme au plus tard le 30 juin 2021 : les montées/descentes se font sur la base du classement au jour de l’arrêt définitif du championnat, avec application de la règle du quotient si toutes les équipes du groupe n’ont pas joué le même nombre de matchs, c’est-à-dire que la position au classement de chaque équipe sera dans ce cas déterminée par le quotient issu du rapport entre son nombre de points et son nombre de matchs (quotient arrondi à la deuxième décimale au maximum).

➢ Solution B : arrêter à la fin de la phase aller puis organiser un mini-championnat

Cette solution impliquera de modifier la formule sportive de la compétition puisque la phase retour sera annulée. Cette nouvelle formule sportive, visant à réduire le nombre de matchs à disputer, est organisée dans les conditions suivantes :

– La phase aller doit avoir été intégralement disputée dans chaque groupe (toutes les équipes du groupe se sont donc rencontrées une fois)

– Dès que l’intégralité de la phase aller a été disputée, il est procédé à une seconde phase, incluant toutes les équipes du groupe (y compris les équipes non éligibles à l’accession), étant précisé que tous les points acquis par chaque équipe lors de la phase aller sont conservés pour la seconde phase :

• Mini-championnat « poule d’accession » : les équipes de la première partie du classement à l’issue de la phase aller s’affrontent toutes une fois, afin de générer un classement cumulant phase aller et mini-championnat, sur la base duquel se feront les accessions en division supérieure

• Mini championnat « poule de maintien » : les équipes de la seconde partie du classement à l’issue de la phase aller s’affrontent toutes une fois, afin de générer un classement cumulant phase aller et mini-championnat, sur la base duquel se feront les relégations en division inférieure.

– Si jamais la seconde phase ne peut pas aller à son terme : les montées/descentes se font sur la base du classement existant au jour de l’arrêt du mini-championnat (ce qui inclut donc les matchs de la phase aller et les matchs ayant été joués dans le cadre du mini-championnat), avec application de la règle du quotient exposée ci-avant si toutes les équipes n’ont pas joué le même nombre de matchs

– Dans les groupes impairs, la poule de maintien comprendra une équipe de plus que la poule d’accession

– Une équipe forfait général à l’issue des matchs aller sera placée numériquement dans la poule de maintien. Le Comité Exécutif tient à préciser que dans un championnat à plusieurs groupes, il est préconisé d’appliquer une solution identique pour tous les groupes du championnat, dans un souci d’équité sportive entre les différents clubs dudit championnat.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC Akolo Niort

L’Amiens SC poursuit son incroyable série !

Amiens SC Youssouf Assogba Niort

Amiens SC : Youssouf Assogba fait forte impression