Amateur : Le protocole sanitaire est connu !

Alors que les championnats nationaux (National, National 2, National 3) vont reprendre le week-end du 29 et 30 août, la Fédération française de football (FFF) a levé le voile sur le protocole sanitaire que les clubs amateurs devront appliquer dès la reprise. Explications. 

Les spectateurs debout interdits

La jauge maximale dans un stade est fixée à 5 000 personnes jusqu’au 30 octobre prochain. Mais le préfet peut accorder à titre exceptionnel des dérogations permettant d’accueillir plus de 5 000 personnes. Par ailleurs, les spectateurs debout sont toujours interdits. Les enceintes ne disposant pas de tribune ne pourront donc pas accueillir de public jusqu’à nouvel ordre.

Les vestiaires autorisés 

Selon la recommandation du Haut Conseil de la santé publique, la Fédération autorise la réouverture des vestiaires pour l’ensemble des activités amateurs. Celle-ci sera néanmoins encadrée : limitation du temps d’utilisation, distanciation la plus importante possible, désinfection des équipements.

Un référent Covid par club

La FFF a demandé à ce que chaque club désigne un référent Covid. Le référent Covid de chaque club est chargé de veiller à la bonne application de ces mesures. A partir de quatre cas constatés sur une période de huit jours, le virus sera considéré comme circulant au sein du club. Il est donc demandé aux clubs de transmettre par la messagerie sécurisée au district et à la Ligue (sur le même message) les coordonnées (nom, prénom, adresse postale et numéro de téléphone) de leur référent « Covid » … avant le début des compétitions.

De possibles reports sous conditions

Si des test sérologiques (Covid) ne sont pas obligatoires avant chaque rencontre, contrairement à ce qui est pratiqué en Ligue 1 ou Ligue 2, le protocole sanitaire prévoit deux conditions cumulatives à d’éventuels reports de match :

  • justifier par un document écrit de l’ARS de la nature des mesures sanitaires spécifiques applicables au club ou d’un médecin attestant sur l’honneur la présence d’un virus circulant et précisant le nombre de personnes en isolement.
  • disposer, du fait des mesures de fermeture totale ou partielle du club prises par les autorités sanitaires, de moins de 13 joueurs mobilisables dans la catégorie d’âge concernée pour la rencontre dont le report est sollicité.

En outre, des arrêtés municipaux ou préfectoraux peuvent, à certaines périodes ou sur certains territoires interdire le déroulement des rencontres ou rendre les installations indisponibles. Dans ce cas de figure, c’est le règlement de la compétition concernée qui s’applique pour déterminer les mesures à prendre s’agissant de la gestion de la rencontre concernée .

Par ailleurs, l’ensemble du protocole sanitaire prévu pour toutes les activités ayant lieu en dehors de la rencontre en tant que telle (accueil des spectateurs, gestion des tribunes, des activités événementielles et récréatives…) a vocation à s’appliquer.

A lire aussi : 

Ligue 2 : Le protocole Covid prévoit des reports

Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « Satisfait de l’implication »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

L’Amiens SC va retrouver ses ex (1/2)

Ligue 2 Amiens SC

[J4] Châteauroux – Amiens SC : le match est fixé