Amiens a porté chance aux Bleuets


Avec du talent, de l’efficacité et un regard en partie tourné vers les JO de Tokyo, les Bleuets se sont faits plaisir contre l’Albanie (4-0) face à un public venu en petit nombre, sur la pelouse du stade Crédit Agricole La Licorne, jeudi soir. 

La suite après cette publicité

Du talent et des buts

Une affluence plutôt faible mais des Français appliqués. Devant moins de 4000 personnes, les Espoirs « new look » ont fait le travail face à l’Albanie, hier soir, au stade Crédit Agricole La Licorne. « C’est vrai que ça nous change mais il faut être professionnel. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas beaucoup de supporters qu’il faut mal jouer« , notait Jeff Reine-Adélaïde. Un message partagé par un ancien de la Ligue 1, Moussa Diaby. « C’est vrai qu’en club les stades sont pleins mais ce n’était pas une raison pour faire un mauvais match. L’atmosphère c’est une chose, mais c’est sur le terrain que ça se passe. »

La suite après cette publicité

Pour autant, les spectateurs présents à Amiens hier auront eu droit à quelques-uns des futurs grands talents, à l’image de Gouiri, Edouard ou Reine-Adélaïde qui ont fait beaucoup de mal à la défense albanaise tout au long de la rencontre. « Il y a de grands futurs joueurs dans cette équipe. Je suis persuadé qu’on va faire de grandes choses tous ensemble, appréciait Kelvin Amian. Il faut oublier ce qui a été fait précédemment pour recréer un groupe, une structure et reproduire le travail effectué précédemment. Cette victoire va permettre de lancer sur de bonnes bases l’aventure de ce nouveau groupe et c’est une rentrée réussie ! »

La suite après cette publicité

Objectif Tokyo 2020

Succédant à une génération demi-finaliste, la nouvelle vague des Bleuets arrive avec beaucoup d’ambition avec en point de mire deux compétitions majeures. « On a beaucoup de talent et il faut le mettre au service du collectif pour obtenir de bons résultats, détaillait le double buteur Odsonne Edouard. On est aussi motivé par les résultats de la génération précédente, ça nous donne envie d’aller encore plus loin. » « C’est une belle performance de l’équipe, on a réussi à gagner en procurant du jeu et c’est de bon augure pour la suite, ça donne beaucoup de confiance pour la suite, où il faudra faire aussi bien« , ajoutait le capitaine Jeff Reine-Adélaïde.

La suite après cette publicité

Malgré une saison qui ne fait que commencer, les regards de cette génération sont tournés vers Tokyo. Une première présence olympique masculine depuis 1996 qui attise quelques convoitises. « Une saison ça va très vite, et on y pense donc déjà un peu, avouait Kelvin Amian. Ce genre de match nous permet déjà de préparer cette échéance. » « On a un Euro en 2021 et les JO à la fin de la saison, j’espère qu’on pourra faire de grandes choses, confirmait Moussa Diaby. On a déjà cette compétition dans un coin de la tête, tout le monde rêve de jouer les Jeux. » Dans cette optique, les Bleuets ont pris le meilleur départ possible hier soir, à Amiens, même si le public n’a pas forcément répondu présent.

Adrien ROCHER avec Romain PECHON

A lire aussi : 

> Les Bleuets réussissent leur rentrée à Amiens

> Sylvain Ripoll : « On a fait un match sérieux »

Laisser un commentaire