Crédits : IconSport

La saison de Ligue 1 étant officiellement terminée, il est désormais l’heure de procéder au bilan d’un exercice 2019/2020 particulier à plus d’un titre. Ainsi, chaque jour de cette semaine, nous reviendrons sur les temps forts de cette saison à travers trois dates-clés. Aujourd’hui, 

Publicité


23 novembre : Strasbourg, une terrible claque

Avec seulement quatre victoires en 28 matches, la saison de l’Amiens SC n’a clairement pas été la hauteur des attentes de ses supporters. Pour autant, s’il y a bien un match qui a particulièrement fait mal à ces derniers, c’est à coup sûr la déroute subie contre Strasbourg (0-4), l’ennemi intime, fin novembre. Assez équilibré, le premier acte tournait finalement en faveur des Alsaciens (0-1). En perdition au cours de la seconde période, la troupe de Luka Elsner vivait alors un véritable calvaire. Outre le score, particulièrement cinglant, les Picards terminaient la rencontre sans Aurélien Chedjou, expulsé, et Serhou Guirassy, sorti sur blessure. Le calice jusqu’à la lie au terme où un ressort s’est vraisemblablement cassé au sein du groupe.

Publicité


30 novembre : Juan Otero perd les pédales

Privé de Moussa Konaté et Serhou Guirassy, tous deux blessés, Luka Elsner se retrouvait dans une situation bien connue par Christophe Pélissier la saison précédente : aborder un match sans le moindre attaquant de métier. Comme son prédécesseur, l’entraîneur amiénois tentait alors le pari Juan Otero. Maladroit dans le dernier geste, le Colombien n’en reste pas moins un joueur de profondeur qui peut s’avérer intéressant en contre-attaque. Ballotté dans les grandes largeurs en première période, Amiens parvenait pourtant à regagner les vestiaires sur un score de parité, grâce au premier but de la saison de Gaël Kakuta. A dix contre onze suite à l’expulsion de Juan Otero, coupable d’un attentat sur Vitorino Hilton, l’ASC encaissait trois buts en l’espace de dix minutes (4-2).

Publicité


7 décembre : Dix minutes en enfer

Face à la mauvaise passe traversée par son équipe, Luka Elsner a décidé d’aborder le déplacement à Monaco dans une configuration plus prudente qu’à l’accoutumée, en alignant notamment Haitam Aleesami au poste de milieu gauche. Se contentant de défendre, sortant uniquement pour développer de timides contre-attaques, Amiens finissait par craquer à l’heure de jeu. Après un but de Wissam Ben Yedder sur corner, Maripan doublait la mise à la réception d’un coup franc de Golovin, avant que Baldé ne tue tout suspense en en ajustant Gurtner de près. En l’espace de dix minutes, pour la deuxième fois de suite, les Picards ont sombré et affiché de criantes lacunes dans la course au maintien.

Publicité


A lire aussi : 

Amiens SC : [2019/2020] Les Colombiens aux manettes

Amiens SC : [2019/2020] La victoire contre l’OM, le point d’orgue de la saison

Amiens SC : [2019/2020] Kakuta de retour, Gouano perdu de vue

Amiens SC : [2019/2020] L’amorce d’une nouvelle ère

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments