Amiens SC : [2019/2020] Une finalité brutale et douloureuse


La saison de Ligue 1 étant officiellement terminée, il est désormais l’heure de procéder au bilan d’un exercice 2019/2020 particulier à plus d’un titre. Ainsi, chaque jour de cette semaine, nous reviendrons sur les temps forts de cette saison à travers trois dates-clés. Aujourd’hui, suite et fin de notre série avec la fin de saison douloureuse vécue par l’Amiens SC, rétrogradé en Ligue 2 à dix journées du terme initial de la saison.

La suite après cette publicité

6 mars : Un semi-braquage comme épilogue

En crise de résultats depuis de longues semaines, l’Amiens SC sortait d’une piteuse défaite dans un match crucial contre Metz. Au moment d’aller à Marseille, deuxième, le moral n’est donc pas au beau fixe. Et quand, sur des buts de Sanson et Payet, l’ASC se retrouve mené 2-0 à l’heure de jeu, le miracle semblait bien difficile à entrevoir. Pourtant, à dix minutes de la fin, l’entrée de Saman Ghoddos allait changer bien des choses. Une minute plus tard, Serhou Guirassy provoquait et transformait un pénalty, avant de toucher la barre quelques instants plus tard. Finalement c’est dans le temps additionnel que Ghoddos permettait de décrocher un point du nul synonyme d’espoir et de véritable braquage comme aux plus grandes heures amiénoises. Malheureusement, cela restera sans lendemain.

La suite après cette publicité

11 mars : Une suspension inattendue

Dans les jours qui suivent, un petit tremblement de terre frappe le staff amiénois. Arrivé durant l’été en tant qu’adjoint de Luka Elsner, Abder Ramdane est en effet mis à l’écart par la direction samarienne. En raison de quelques soucis avec l’entraîneur principal, Ramdane est alors remplacé par Julien Ielsch, dans l’optique d’amener une touche et une fibre plus amiénoise à un groupe en difficulté. Néanmoins, ce mariage forcé entre Elsner et Ielsch n’aura pas le temps de porter ses fruits puisque le 13 mars, face à la terrible situation sanitaire en France, la LFP décidait de suspendre ses championnats, à la veille de la réception d’Angers.

La suite après cette publicité

30 avril : Le couperet de la relégation

Alors que trois scénarii se dessinaient pour l’établissement des classements (ndlr : la saison blanche ayant été rapidement écartée), c’est finalement une décision défavorable à l’Amiens SC qui était prise par le comité directeur de la LFP. Le classement au quotient était décidé par l’instance qui dirige le football professionnel, tout en ajoutant que les montées et descentes se feraient comme prévues au début de la saison. Ainsi, Amiens et Toulouse devraient rejoindre l’antichambre de l’élite la saison prochaine, au bénéfice de Lorient et Lens. Une décision cruelle qui ne manque pas de faire parler puisque le club a dès lors multiplié les lives sur Facebook, convoqué une conférence de presse et déposé un recours au tribunal administratif de Paris. Suffisant pour faire (ré)fléchir la Ligue avant son assemblée générale ?

La suite après cette publicité

A lire aussi : 

Amiens SC : [2019/2020] Les montagnes russes permanentes

Amiens SC : [2019/2020] Au bord du gouffre

Amiens SC : [2019/2020] Strasbourg, le début de la fin

Amiens SC : [2019/2020] Les Colombiens aux manettes

Amiens SC : [2019/2020] La victoire contre l’OM, le point d’orgue de la saison

Amiens SC : [2019/2020] Kakuta de retour, Gouano perdu de vue

Amiens SC : [2019/2020] L’amorce d’une nouvelle ère

Laisser un commentaire