tokpa

Ce vendredi, l’Amiens SC va disputer son premier match de préparation estivale contre Boulogne-sur-Mer (une rencontre à suivre en intégralité sur le 11 Amiénois dès 14h45). L’occasion pour certaines jeunes pousses du club, qui ont récemment intégré le groupe professionnel, de faire leurs preuves. Présentation des intéressés avec Antoine Buron, l’entraîneur de l’équipe réserve. 

Publicité

Grégoire Coudert en première ligne

Régis Gurtner blessé, Grégoire Coudert, nouveau troisième gardien du club, pourrait avoir du temps en relais de Yohann Thuram, ce vendredi contre Boulogne-sur-Mer. « Grégoire amène de la prestance dans sa surface de réparation, il en impose par la taille, c’est un garçon agréable à travailler avec un bon état d’esprit, décrypte Antoine Buron, son entraîneur toute la saison dernière. Maintenant, il doit travailler sur son excès de confiance pour gagner en constance. »

Publicité

Mathis Lachuer, dans la lignée de son père ?

Le nom de Lachuer ramène forcément à Julien, emblématique gardien de but de l’Amiens SC de la finale de coupe de France en 2001. Dix-neuf ans plus tard, son fils, Mathis, vient tout juste de signer son premier contrat professionnel. « Mathis a pas mal évolué ces derniers mois. On en attendait encore beaucoup sur le côté impact physique et il a su élever son niveau, se félicite Antoine Buron. C’est un vrai relayeur capable d’amener sa touche technique, il doit continuer à travailler dans sa vitesse d’enchaînement et dans son impact s’il veut avoir sa chance en Ligue 2. »

Publicité

Florian Bianchini, de la dynamite dans les jambes

De la prometteuse génération 2001, Florian Bianchini est un ailier moderne qui a fait du grabuge avec les U19 et l’équipe réserve de l’Amiens SC, la saison dernière. « Flo est un garçon un peu insouciant, capable d’éliminer et de percuter sur toute la durée d’un match, confie Antoine Buron. Pour passer un cap, il doit utiliser plus intelligement et plus précisément sa vitesse et ses déplacements pour faire encore plus de différences au service du collectif. » Un grand espoir, un diamant brut qui reste à polir, à la marge de progression encore importante.

Publicité

Charbel Gomez, l’invité surprise

Peu utilisé la saison dernière en équipe réserve, après un imbroglio au sujet de sa signature à Amiens, le Béninois Charbel Gomez a été invité à prendre part à la préparation estivale avec le groupe professionnel. Affublé du surnom de « Neymar béninois », l’allier pourrait être la belle surprise de cette intersaison. « Charbel est un joueur très rapide dans les enchaînements, capable de faire des différences et de trouver la solution face à des blocs fermés, décrypte Antoine Buron. C’est un profil très intéressant en un contre un. Maintenant, il doit se structurer sur le plan défensif et dans la rigueur que demande le haut niveau, son point fort pouvant être un point faible. »

Darell Tokpa, le grand espoir

Déjà sous contrat avec Kemari, l’agence représentant également Alexis Blin ou encore Thomas Lemar, Darell Tokpa est l’un des grands espoirs du club. Capable de coups d’éclat avec l’équipe réserve la saison dernière, s’offrant notamment un triplé contre Maubeuge en novembre, l’avant-centre doit désormais franchir la marche vers le monde professionnel. « Darrell a su rebondir puisqu’il avait commencé avec les pros, avant de redescendre avec nous, l’an dernier, rappelle Antoine Buron. C’est un attaquant capable de participer au jeu et qui a pas mal varié son jeu, il est devenu très performant que ce soit en U19 ou N3. C’est un bosseur et il sait ce qu’il lui reste à faire. »

Ils seront de la partie : 

Prêté la saison dernière à Dunkerque, Iron Gomis va tenter de confirmer sa bonne saison en National pour intégrer la rotation de Luka Elsner. Il en sera de même pour Gaoussou Traoré, qui a davantage souffert à Quevilly. Invité durant la préparation estivale depuis deux ans, Valentin Gendrey aura tout le loisir de s’exprimer en l’absence de spécialiste au poste au sein de l’effectif. Recrutés l’été dernier, Ulrick Eneme Ella, Jayson Papeau, Driss Khalid et Jonathan Bumbu doivent saisir la seconde chance qui va leur être offerte dans les prochaines semaines. Arrivé à Amiens pour sa postformation, après une aventure mitigée en Angleterre, Abdoulaye Touré pourrait également avoir du temps durant la préparation.

A lire aussi : 

Amiens SC : A la découverte de Yohann Thuram-Ulien

Amiens SC : A la découverte d’Amadou Ciss

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire