Amiens SC – Angers, les raisons d’y croire

Amiens SC Gouano Adenon

Ce mardi soir, l’ASC affronte Angers à 19h au stade de la Licorne. Ce match de la 18e journée qui avait été décalé suite au mouvement des gilets jaunes marquera le début d’un mois de janvier délicat pour les Amiénois. En effet, Angers apparaît comme l’équipe la plus abordable du mois. La pression du résultat sera bien réelle face à un concurrent direct. Néanmoins, le 11 Amiénois vous donne toutes les raisons de croire à un second succès consécutif.

Des Amiénois en nette progression


La dernière victoire en date face à Valenciennes en Coupe de France a confirmé les espoirs entrevus en fin d’année. Depuis la victoire à Guingamp, Amiens a montré un meilleur visage. Un match abouti malgré la défaite contre Lyon, un nul à Bordeaux et une victoire face à Valenciennes. Le renouveau amiénois après une période compliquée est réel. Ce match contre Angers est la bonne occasion pour confirmer et poursuivre la série d‘invincibilité en championnat. Espoir ?

Angers reste sur une désillusion


Angers est une équipe solide qui perd peu et ne lâche jamais rien. Néanmoins, samedi dernier, les Angevins ont subi un revers retentissant face à Viry-Chatillon, club de 6e division. Une défaite 1-0 qui peut rester dans les têtes angevines avant d’aller affronter Amiens. Aux Amiénois de ne pas laisser leurs adversaires s’installer dans le match. Mental ?

La possibilité de se donner de l’air


Ce match en retard peut permettre aux hommes de Christophe de se distancer de la zone rouge. En cas de succès, l’ASC passerait devant son adversaire du jour et compterait 4 point d‘avance sur Dijon. Une aubaine avant d’affronter le PSG, Lyon et Lille en janvier. La motivation picarde doit leur permettre de prendre le dessus. Pression positive ?

Un adversaire moins performant


Au-delà de la défaite en coupe, Angers est dans une période plus compliquée. Après un bon début de championnat, les Angevins n’ont gagné qu’une fois lors des 12 derniers matches. De quoi laisser de l’espoir aux Amiénois. Les coéquipiers de Régis Gurtner savent que le maintien passera par des bonnes performances à domicile. Qui plus est, face à un adversaire direct. Dynamique ?

Valentin ROSE

Laisser un commentaire