Antoine Kombouaré Dijon FCO

A la recherche d’un nouvel entraîneur après le départ de Christophe Pélissier pour Lorient, l’Amiens SC a intensifié les discussions avec deux entraîneurs : Sabri Lamouchi et Antoine Kombouaré.

Kombouaré en tête de liste 

Après avoir maintenu Dijon en Ligue 1 à l’issue des barrages, Antoine Kombouaré était resté particulièrement flou quant à son avenir en Bourgogne, dimanche dernier. Pourtant, cette performance lui assurait la levée d’une option d’un an supplémentaire dans son contrat le liant au DFCO. Sauf que l’ex-entraîneur de Strasbourg du PSG ou bien encore de Valenciennes est en contacts avancés avec les dirigeants de l’Amiens SC depuis plusieurs jours.

Intéressé par le projet amiénois, l’entraîneur Kanak va rencontrer prochainement son président afin de discuter des garanties sportives dont il peut disposer la saison prochaine avec Dijon, sachant que le départ de son meilleur joueur, Naim Sliti, est déjà acté. En cas d’échanges fortuits, le technicien de 55 ans pourrait bien opter pour un départ vers la Picardie.

S’il correspond parfaitement au profil défini par le président Bernard Joannin, à savoir un entraîneur expérimenté avec une connaissance accrue de la Ligue 1, Antoine Kombouaré reste aussi sur des expériences mitigées avec Lens et Guingamp, tous deux relégués en Ligue 2 à l’issue de son passage. Et même s’il dispose jusqu’au 10 juin pour accepter ou décliner son année supplémentaire à Dijon, l’ancien défenseur central devrait rendre sa décision d’ici la fin de semaine. Patience est donc (encore) requise. 

R.P.

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

9 Commentaires

  1. Mauvaise idée que Kombouaré, très mauvaise idée.
    On ne juge pas un entraîneur sur sa gloire passée avec le PSG ou que sais-je, mais sur les derniers exercices qui sont pour le moins catastrophiques. Aucun projet de jeu, les matchs de Dijon sont là pour en témoigner. C’est quoi la suite ? Courbis, Antonetti ? On va se coltiner un type qui se fiche royalement de ses résultats car il est sur de se trouver un point de chute qqpart une fois l’échec essuyé, même en tant que chroniqueur sur une chaîne câblée.
    Sincèrement c’était la pire crainte à avoir, pressentie certes, mais tristement en cours d’auto-réalisation. Une crainte qui peut coûter cher financièrement, pas tant en terme de masse salariale mais en rupture prématurée de contrat.
    Il y a tout de même mieux comme coach, même Pelissier sans aucune carrière de footballeur derrière lui est meilleur actuellement. Il faudrait plutôt tenter un pari (Pelissier en était un, sur une confiance aveugle, là on va attendre Kombouaré au tournant), miser sur un « jeune » entraîneur fraîchement diplômé quitte à se tromper puisque là ça sent l’échec assuré et chèrement payé, d’autant plus qu’on est dans le flou artistique compte tenu du futur effectif.

  2. Oui kambouaré a sûrement une grande expérience de la ligue 1 et peut être moins exigeant qu’un lamouchi…difficile de jauger kambouaré car avec ses dernières expériences (eag et dfco) on peut être septique…

  3. Le fils de M Kombouare étant déjà dans le staff amiénois, on peut s’imaginer que la transaction est convenue d’avance s’il ne trouvait pas un accord financier avec Dijon…Mais il faut faire durer le suspens….lol

    • Entièrement d’accord. 🙂 Yann Kombouaré vient s’installer sur Amiens, même si c’était déjà prévu. De plus l’ASC dit recherché un entraineur « francophone ». La Nouvelle Calédonie est francophone. Le profil d’un entraineur expérimenté en L1. Un salaire important que demande Lamouchi. Un Golf à proximité, Bref, jme disais que si c’est bien Kombouaré qui vient sur Amiens, non seulement j’aurais eu encore « une bonne intuition » (comme la montée en L1, ou le maintien), mais aussi j’y vois là un entraineur capable de nous faire jouer autre chose que le maintient. Un entraineur expérimenté, qui à l’époque du PSG, proposé du beau jeu. Bien sur les années se sont écoulées. Mais moi j’y crois. 🙂 Après, les histoires d’argents, les objectifs à fixer, la voiturette de fonction, le sniker et la boisson à chaude qui va avec c’est pas mes affaires. Donc, bah on va attendre. Hein.

  4. Les médias doivent vendre leurs papiers …
    Les entraîneurs doivent se mettre en valeur …c est classique à cette époque de la saison

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here