Amiens SC : Arnaud Lusamba, un « milieu intelligent » qui doit « se prendre en main »


Dernier renfort en date de l’Amiens SC, Arnaud Lusamba pourrait être une très bonne affaire pour l’actuel seizième de Ligue 2. Talentueux, l’ancien milieu de terrain de Nice doit néanmoins gagner en constance pour confirmer la plénitude de son potentiel. C’est en tout cas l’avis de Sky du podcast Avanti Nissa.

La suite après cette publicité

Arnaud Lusamba vient tout juste de s’engager avec l’Amiens. Etes-vous surpris de le voir rebondir en Ligue 2 ?

Pas vraiment. Il est vrai que son nom était lié à des clubs un peu plus prestigieux, son statut de joueur libre aidant, mais rejoindre un club de Ligue 2 susceptible de remonter rapidement en Ligue 1 me semble être la bonne étape pour la suite de sa carrière.

La suite après cette publicité

Quelles ont été les justifications du club pour ne pas le prolonger en juin dernier ?

L’OGC Nice partait sur un nouveau projet ambitieux avec d’autres jeunes joueurs, Lusamba a donc naturellement laissé sa place à une nouvelle génération. Je pense qu’il n’était pas plus dans son intérêt de rester, si c’était pour se contenter d’un temps de jeu famélique. Il disait à son retour de prêt à Bruges (2018-19) avoir compris qu’il avait perdu beaucoup de temps dans sa carrière, mais qu’il était encore temps de le rattraper. Il a laissé passer un premier train avec quelques écarts de conduite. Mais s’il se remet la tête à l’endroit et qu’il parvient à être titulaire dans un bon club de Ligue 2 à 23 ans, cela n’aura rien de déshonorant.

La suite après cette publicité

Diriez-vous que son passage à Nice fut un échec ?

Oui et non. Son passage laisse évidemment un goût d’inachevé mais compte tenu de l’investissement initial (environ 2,5M€), son passage n’est pas non plus une catastrophe industrielle. Je pense qu’il y a davantage perdu que le Gym dans l’histoire.

La suite après cette publicité

Il suscitait pourtant un certain espoir à son arrivée…

Modérément. Peu de supporters niçois le connaissaient à son arrivée, malgré la petite côte qu’il avait acquise en Ligue 2 avec Nancy. Arnaud avait déjà la réputation d’être assez inconstant, ce qui pouvait toutefois s’expliquer par son jeune âge à l’époque. Malgré lui, il a aussi payé le fait que tout ce que touchait l’OGC Nice se transformait alors en or. Quand tu passes derrière les coups de génie Alassane Pléa (acheté 500 000€), Mika Séri (1,5M€) ou Wylan Cyprien (quelques millions également), on attend forcément de toi que tu sois immédiatement un crack, alors que la progression normale pour un jeune joueur de Ligue 2 imposait sûrement de la patience.

Quelles étaient les justifications de Lucien Favre pour expliquer sa faible utilisation entre 2016 et 2018 ?

Lucien Favre n’est pas vraiment le genre à se justifier au sujet d’un joueur, aussi nous n’aurons jamais d’explication officielle. Mais la suite de l’histoire lui a plutôt donné raison ou, en tout cas, a probablement expliqué son faible temps de jeu à l’époque : un investissement relatif à l’entraînement, de rares apparitions qui n’ont pas été de nature à bouleverser la hiérarchie dans un secteur du jeu déjà gavé de talents (Séri, Cyprien, Eysseric, Belhanda, Lees-Melou…).

Quel est le profil du joueur ? 

C’est un milieu offensif doté d’une intelligence de jeu supérieure à la moyenne, ainsi que d’une belle qualité de passe. Il peut être très utile dans une équipe comme la vôtre, quand il s’agira de porter le ballon pour faire remonter le bloc. Ce n’est cependant pas un dribbleur fou, aussi il ne pourra s’exprimer que s’il est entouré d’autres joueurs avec des velléités de jeu. Chez nous, il s’entendait à merveille avec Kasper Dolberg par exemple. Son principal défaut reste son manque d’investissement : cela ne se voit pas sur le terrain, où il ne triche jamais, mais on sent qu’il n’a jamais eu besoin de se faire mal. Cela ne passe pas avec certains entraîneurs – comme Lucien Favre ou Patrick Vieira – et cela ne passera certainement pas en Ligue 2, dans un championnat assez rugueux. A lui de se prendre en main.

Pensez-vous qu’il puisse rebondir et se relancer en Ligue 2 avec Amiens ?

Pour être honnête, il n’a plus vraiment le choix. Arnaud a toutes les qualités pour s’imposer au plus haut niveau du football français, il ne lui manque que la capacité à répéter les efforts tous les jours, à tous les entraînements, à tous les matchs, pour dépasser sa facilité naturelle. Mais encore une fois, si vous ne l’entourez pas d’autres joueurs capables de bien jouer au ballon, il ne pourra pas porter l’équipe à lui tout seul.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

L’Amiens SC sur la voie du succès ?

Amiens SC : Cinq choses à savoir sur Arnaud Lusamba

Laisser un commentaire