Amiens SC Calabresi

Après des débuts mitigés, Arturo Calabresi semble s’être fondu dans le moule de ce que souhaitent voir les supporters. Aujourd’hui titulaire indiscutable, le latéral droit italien poursuit ses bonnes performances. C’est donc lui qui a été désigné joueur du match par les lecteurs du 11 Amiénois, tout comme l’avait fait la rédaction.

Calabresi ne lâche rien

Arturo Calabresi ne se manque que très rarement depuis son arrivée. Face à Monaco, il a encore été très impressionnant. Si dans le jeu aérien, il a été dominé par Keita Baldé, pour le reste, il a été impérial. Et ce, non seulement dans les récupérations mais également sur des montées balle au pied. Si le podium est serré, c’est bien lui qui est élu MVP de cette rencontre.

Le podium du MVP est donc le suivant pour ce match comptant pour la vingt-quatrième journée de championnat : Arturo Calabresi (21,1%), Régis Gurtner(19,5%) et Serhou Guirassy (18,9%).

MVP :

  • Steven Mendoza : 4 fois (J7-Bordeaux, J8-Angers, J9-Marseille et J10-Nîmes)
  • Christophe Jallet : 3 fois (J1-Nice, J4-Toulouse et J5-Lyon)
  • Gaël Kakuta : 3 fois (J2-Lille, J13-Rennes et J15-Montpellier)
  • Régis Gurtner : 3 fois (J14-Strasbourg, J19-PSG et J23-Lyon)
  • Arturo Calabresi : 3 fois (J18-Dijon, J22-Toulouse et J24-Monaco)
  • Sehrou Guirassy : 2 fois (J3-Nantes et J6-Metz)
  • Thomas Monconduit : 2 fois (CDL-Rennes et J16-Reims)
  • Alexis Blin : 2 fois (J11-Saint-Etienne et J20-Montpellier)
  • Mathieu Bodmer : 1 fois (CDL-Angers)
  • Aurélien Chedjou : 1 fois (J12-Brest)
  • Fousseni Diabaté : 1 fois (J17-Monaco)
  • Matthieu Dreyer : 1 fois (CDF-Rennes)
  • Jordan Lefort : 1 fois (CDL-Lille)
  • Quentin Cornette : 1 fois (J21-Brest)

A lire aussi :

[J24] Amiens SC – Monaco : Les chiffres du match

Amiens SC : Deux suspendus contre le PSG !

1 COMMENTAIRE

  1. Podium qui correspond à ce que l’on a vu. Arturo est un vrai guerrier, on ne peut pas lui reprocher son implication. Il est même assez surprenant de le voir réaliser de belles montées offensives dans son couloir.

Laisser un commentaire