Amiens SC : Avec quelle équipe contre Clermont ?

Amiens SC Opoku Wagué
Panoramic

Après une nouvelle trêve internationale, déjà la troisième depuis le début de saison, l’Amiens SC va retrouver le chemin de la compétition avec la réception de Clermont, ce samedi. Le tout avec une somme d’incertitudes qui rend l’ébauche d’un onze de départ extrêmement difficile. Explications. 

La suite après cette publicité

Une défense fragilisée

Sanasi Sy et Alexis Blin suspendus, Nathan Monzango et Chadrac Akolo en phase de reprise, l’Amiens SC est encore loin d’être en ordre de bataille. D’autant que des inquiétudes perdurent au sujet des internationaux. Revenu de sélection de manière prématurée, pour une douleur au pied, Molla Wagué devrait néanmoins être disponible pour affronter Clermont. La donne est plus complexe pour Nicholas Opoku, revenu de sélection de manière très tardive et qui n’aura qu’un seul entraînement collectif dans les jambes.

La suite après cette publicité

Opoku et Lomotey battus par le Soudan

Dès lors, peut-on envisager une titularisation d’Emmanuel Lomotey en défense, lui qui est rentré plus tôt que son partenaire de sélection, dans l’optique où Oswald Tanchot serait contraint de devoir ménager Nicholas Opoku ? Aussi crédible soit-elle, cette option est difficilement envisageable avec la suspension d’Alexis Blin, retirant une option majeure pour la composition du milieu de terrain. Reste la possibilité de relancer Valentin Gendrey, aperçu à ce poste durant la préparation estivale. Finalement, l’entraîneur l’ASC devrait se résoudre à aligner ses trois internationaux, même s’ils sont loin d’être dans des états de forme ou de récupération optimum.

La suite après cette publicité

L’Amiens SC en dessous de ses capacités

Enfin, Oswald Tanchot devra également faire des choix forts au niveau de son animation offensive. Sanctionné pour des retards multiples, Stephen Odey pourrait bien retrouver la pointe de l’attaque amiénoise, un peu plus d’un mois après sa dernière titularisation. Pour l’épauler, plusieurs solutions existent même si aucune ne fait réellement l’unanimité. Si Amadou Ciss part avec une longueur d’avance dans le couloir gauche, tandis que Steven Mendoza, Juan Otero, Jayson Papeau et à terme Chadrac Akolo, de retour à l’entraîneur collectif, se disputent la dernière place dans le onze de départ.

La suite après cette publicité

Stephen Odey : « Je pense que l’on peut remonter en Ligue 1 »

Sans certitude et avec un effectif amoindri sur le plan défensif, l’Amiens SC est donc toujours en grand chantier au moment de recevoir une équipe de Clermont ambitieuse, qui a remporté trois de ces cinq derniers matches et qui n’a toujours pas perdu dans son histoire face au club picard.

Laisser un commentaire