Désabusé à défaut d’être surpris par la succession de votes des instances du football français tout au long de cette semaine, Bernard Joannin pousse un coup de gueule contre la Ligue de football professionnel (LFP), qui aurait tout mis en oeuvre pour précipiter la chute de l’Amiens SC. 

Publicité


Une décision attendue… 

« Je ne dirai pas que j’ai été surpris ni même étonné mais je savais qu’ils avaient pris la décision de faire descendre Amiens… Il y a eu deux injustices : la première résulte de la décision du conseil d’administration de la Ligue le 30 avril dernier où la décision avait été prise de faire descendre Amiens et Toulouse, alors qu’il restait huit matches à jouer. Le juge d’état a fait une injonction à la Ligue, demandant de réexaminer le format du championnat de manière objective et impartiale et c’est là que je dis qu’il y a une seconde injustice. »

Publicité


…mais à nouveau contestée !

« La ligue, en présentant des préconisations à base d’informations biaisées et erronées a empêché un vote clair de leur assemblée. Ils n’avaient pas réellement la volonté de constituer une Ligue 1 à 22 […] Dans ce monde professionnel, où une descente est synonyme de licenciement pour des dizaines de familles, ils n’ont même pas cherché à trouver une solution. […] Donc nous nous retrouvons une nouvelle fois acculés à agir devant un bureau de juridiction pour demander une nouvelle fois justice. Le conseil d’Etat, c’est notre dernier rempart. »

Publicité


Source : France TV Sport

A lire aussi : 

A quelle heure jouera l’Amiens SC la saison prochaine ?

Luka Elsner (Amiens SC) : « On aurait pu rejouer »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments