Amiens SC : Bernard Joannin ouvre la porte à Gaël Kakuta


Après avoir annoncé qu’aucune discussion n’existait avec le RC Lens à propos d’un probable départ de Gaël Kakuta, Bernard Joannin s’est voulu moins catégorique lors d’un entretien accordé à nos confrères de beIN Sports. Prêt à céder son meneur de jeu, le président de l’Amiens SC entend néanmoins le faire contre une indemnité de transfert digne de ce nom. 

La suite après cette publicité

Kakuta ne sera pas retenu

Alors que l‘Amiens SC se bat encore pour sauver sa place en Ligue 1, certains de ses joueurs s’activent déjà pour trouver un nouveau point de chute. C’est notamment le cas de Gaël Kakuta (24 matches), déjà en discussions avancées avec le RC Lens, son club formateur. Interrogé à ce sujet en début de semaine, à l’antenne de la Chaîne l’Equipe, Bernard Joannin avait nié tout contact avec les dirigeants artésiens, sans pour autant affirmer que le numéro 10 amiénois serait toujours au club la saison prochaine. Une hypothèse qui a de toute manière du plomb dans l’aile en raison de la très probable relégation en Ligue 2.

La suite après cette publicité

Jeudi soir, le président de l’Amiens SC a encore un peu plus ouvert la porte à un départ de Gaël Kakuta. « J’ai toujours eu une vision avec mes joueurs, en accord avec eux, de ne jamais freiné leur carrière, rappelle Bernard Joannin. Je l’ai toujours démontré et il m’en ont toujours été reconnaissants. » Moins d’un an après son retour, suite à un passage raté en Espagne, Gaël Kakuta est donc plus que jamais sur le départ. Reste encore à trouver un accord entre les deux clubs. « Chaque chose à un prix. On est dans la loi de l’offre et de la demande« , a ajouté Bernard Joannin, qui espère obtenir au moins trois millions d’euros, là où Lens semble prêt à investir seulement la moitié de cette somme.

La suite après cette publicité

Source : beIN Sports

A lire aussi : 

Amiens SC : Gaël Kakuta proche du RC Lens

Amiens SC : Prolongation en vue pour Luka Elsner

4 Commentaires

  1. c’est ca le probleme de baser son recrutement sur des mercenaires a la relance ce n est pas un probleme en soit mais quand ils sont remis sur pied il faut les laisser partir sinon ils pourrissent le collectif.

Laisser un commentaire