Amiens SC – Boulogne : Les promesses de Jack Lahne

Après ce match amical qui a vu l’Amiens SC s’imposer face à Boulogne (2-1), les Amiénois ont quitté Le Touquet et retrouveront le chemin de La Licorne dès lundi. Cette performance aura permis de mettre en évidence quelques hommes forts. Ainsi, nous avons décidé de récompensé notre top 3.

Jordan Lefort assure

S’il avait été l’auteur de jolies performances au sein de la défense centrale la saison dernière, Jordan Lefort avait finalement perdu en fin de saison une place acquise de haute lutte. Si ce choix de Pélissier avait étonné, les supporters avaient souvent loué son implication. Et celle-ci n’est pas passée inaperçue auprès du nouveau coach. Jordan, un temps en réflexion quant à son avenir, espérait bénéficier de la confiance de Luka Elsner. Le premier ressenti et le discours de ce dernier laissaient à penser qu’une place de titulaire lui était promise. Et cette rencontre a confirmé cette tendance.

Ainsi, le numéro 25 amiénois a été le seul joueur a joué la totalité de la rencontre. En première période, il évoluait en défenseur central gauche, associé à Prince Gouano. Mais en seconde période, cette fois associé à Bakaye Dibassy, il évoluait plus à droite. Le tout en réalisant des interventions promptes, des relances qui cassent les lignes et, chose nouvelle, en tirant tous les coups de pied arrêtés dans le premier acte. Ainsi, s’il doutait de son avenir, celui-ci semble tout tracé. Il devrait le vivre avec l’Amiens SC.

Serhou Guirassy voit double

Pour un attaquant, la confiance est primordiale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Serhou Guirassy a fait le plein de confiance. En 45 minutes, il aura beaucoup sollicité ses coéquipiers, en pointe ou en dézonant. Ainsi, il a pu reprendre victorieusement l’offrande d’Aleesami. Ensuite, il a réussi à convertir le penalty qu’il avait lui-même obtenu, en prenant à contre-pied le gardien boulonnais. De bon augure quant on sait que Moussa Konaté, toujours qualifié avec le Sénégal, ne sera pas de retour avant plusieurs semaines.

Jack Lahne a du feu dans les jambes

Que l’attente fut longue ! Après un transfert l’hiver dernier qui n’avait pu lui permettre d’être qualifié dans les temps, il était parti en prêt à l’AIK Fotboll. De retour cet été, avec un contrat homologué, il a pu pour la première fois montrer ce dont il est capable. Lors d’une première période plutôt dominée par les Amiénois, il a beaucoup couru, n’hésitant à revenir défendre et à provoquer sur son côté droit. Se procurant les deux plus belles occasions des 45 premières minutes, il a prouvé qu’Amiens avait eu raison de miser sur ce jeune attaquant. Sa frappe de balle pure pourrait faire des ravages. En tout cas, ce match est le début d’une belle histoire (on le souhaite) en terre amiénoise.

Kévin Konrad

Laisser un commentaire