Amiens SC – Boulogne-sur-Mer : Luka Elsner a déjà posé sa patte

Après un retour aux entraînements depuis une dizaine de jours, Amiens démarrait sa préparation pour la nouvelle saison avec un match amical au Touquet. En effet, face à Boulogne (National), l’équipe entraînée dorénavant par Luka Elsner s’est imposée deux buts à un. Une première occasion de découvrir l’Amiens SC made in Elsner.

Une revue d’effectif quasi complète

Avec 27 joueurs en stage au Touquet, Luka Elsner pouvait quasiment faire participer l’ensemble de son groupe pour ce premier match amical. Avec une équipe différente par mi-temps, ce sont donc 22 joueurs qui ont eu une mi-temps pour conclure le premier stage de l’Amiens SC. Ce match amical fut l’occasion d’effectuer une première revue d’effectif. Jayson Papeau et Ulrick Eneme-Ella se sont partagés une mi-temps. Seuls Thomas Monconduit (forfait), Rafal Kurzawa (blessure), Umit Demirel, Darell Tokpa et Grégory Varin (choix) n’ont pas disputé la première opposition de la saison.

Deux schémas tactiques vivants

Ce premier match a permis de voir l’Amiens SC évoluer sous les ordres de Luka Elsner. En première mi-temps, les Amiénois en 4-4-2 ont montré de belles choses dans la construction des attaques. Cependant, le milieu de terrain s’est parfois retrouvé abandonné laissant des occasions concrètes à l’adversaire lors des pertes de balle. En deuxième mi-temps, Amiens était en 4-2-3-1 mais ce schéma était moins figé. En effet, Bodmer avait tendance à se placer plus bas en troisième défenseur central permettant ainsi aux latéraux d’évoluer plus haut passant ainsi en 3-4-3. Avec un peu plus de folie en seconde mi-temps, Amiens, sous l’impulsion de Serhou Guirassy, s’est montré autoritaire offensivement.

La confiance de Luka Elsner envers Jordan Lefort

Des 22 joueurs passés sur le terrain, Jordan Lefort a été le seul à disputer l’intégralité de la rencontre. Assez rare pour un premier match amical, le défenseur central semble jouir d’une grande confiance du nouveau coach amiénois là où il l’avait inexplicablement perdue la saison dernière. Appliqué, le joueur de 25 ans devrait donc être l’un des hommes forts de ce nouveau cru amiénois.

Morgan GRESSIER

2 Commentaires

  1. JORDAN LEFORT A UN TEMPÉRAMENT SIMILAIRE A CELUI DE JULIEN LESH
    DES JOUEURS QUI NE S ÉCONOMISENT pas, ET QUI DONNE TOUT POUR LE COLLECTIF.
    BRAVO JORDAN! CONTINUE ……..

  2. tout a fait d’accord lefort mouille le maillot et ne rechigne jamais…il mérite une place de titulaire en charnière centrale. belle mentalité il doit s’imposer comme un cadre de cet effectif

Laisser un commentaire