Après plus de quatre mois sans match, l’Amiens SC a retrouvé les chemins des terrains. Opposés à Boulogne (National), les hommes de Luka Elsner se sont inclinés 2-0. Une défense à (re)construire, des cadres en tribune et des espoirs en attaque, découvrez les premiers enseignements de ce premier match de la saison.

Publicité


Le chantier de la défense amiénoise

Assagbo, Gassama, Monzango et Miller. Ça ne vous dit rien ? C’est normal, ils ont tous disputé leur premier match avec la formation de Luka Elsner, vendredi contre Boulogne. En effet, la défense amiénoise avait un visage absolument inédit. Dans les deux compositions proposées à chaque période, seul Sanasi Sy compte trois matches avec l’Amiens SC, en coupes. Avec des jeunes de la réserve et des U19, il ne fallait pas s’attendre à des miracles et l’ASC s’est logiquement incliné. Une fois ce constat fait, il est impératif que les dirigeants picards recrutent dans ce secteur. Malgré une saison tronquée, la défense amiénoise avait concédé 50 buts. Sans joueur à vocation titulaire et à un mois de la reprise, le chantier défensif est prioritaire et des renforts de choix doivent arriver rapidement.

Publicité


Les cadres sur le départ

Luka Elsner avait prévenu : seuls les joueurs impliqués par le projet amiénois en Ligue 2 seraient sur le terrain. Avec une équipe rajeunie, les cadres samariens de la saison dernière étaient dans les tribunes. Sur le départ, Bongani Zungu, Serhou Guirassy ne seront plus Amiénois la saison prochaine. Absents au Touquet, Thomas Monconduit, Haitam Aleesami, Bakaye Dibassy, Moussa Konaté, Steven Mendoza sont aussi en partance. Finalement, Luka Elsner n’a pu compter que sur une poignée de joueurs de la saison dernière pour ce premier match.

Publicité


A l’attaque !

Si la défense reste le chantier prioritaire, l’attaque compte de nombreux joueurs avec un certain potentiel. Même si l’Amiens SC n’a pas inscrit le moindre but face aux Boulonnais, le coach amiénois dispose de cartouches assez intéressantes. En effet, Saman Ghoddos, toujours dans le projet, pourra apporter sa touche technique. Juan Otero aura sa vitesse pour atout principal, Chadrac Akolo s’est montré assez percutant. Enfin, les jeunes Ulrick Eneme-Ella, Jayson Papeau seront amenés à avoir un rôle dans cette saison. Espoirs du centre de formation, Florian Bianchini a montré de belles dispositions, Darell Tokpa a besoin de temps avant de s’inscrire avec l’équipe première mais ses aptitudes en attaque se sont faites sentir.

Publicité

A lire aussi :

Luka Elsner (Amiens SC) : « D’une pauvreté forcément décevante »

Alexis Blin (Amiens SC) : « On verra qui sera encore là à la reprise du championnat »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ced
Ced
2 mois il y a

L’objectif de l’ASC pour la nouvelle saison sera t il donc finalement le maintien en L2 ??? Au secours, recrues de poids attendues de toute urgence….!!!

Hamster magic
Hamster magic
2 mois il y a

J’ai vu le match. Une catastrophe a tous les niveaux de jeu.
Vite changez tout