Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de mettre au duel plusieurs joueurs de l’effectif actuel en concurrence à un poste spécifique. Après les duels Guirassy-Konaté, Mendoza-Ghoddos et Blin-Zungu, on enchaîne avec Arturo Calabresi et Christophe Jallet, les deux candidats pour jouer au poste de latéral droit. 

Publicité


Rigueur défensive : avantage Calabresi

Bien au-delà du cliché du défenseur italien, Arturo Calabresi est davantage porté sur la chose défensive que Christophe Jallet. Défenseur central de formation, le Romain s’épanouit dans le duel homme à homme, toujours soucieux de maintenir une distance de marquage la plus réduite possible. S’il souffre régulièrement face aux allers vifs et rapides, il s’appuie sur une mentalité défensive exemplaire, guidé par la volonté de ne jamais rien lâcher. Le poids de l’âge aidant, Christophe Jallet n’a pas toujours rassuré dans ce domaine depuis le début de son aventure amiénoise. Quoi qu’il en soit, l’ancien Lorientais n’a jamais été connu pour être une serrure défensive. Latéral moderne, il est davantage à l’aise balle au pied que quand il est mis sur le reculoir.

Publicité


Apport offensif : avantage Jallet

Aussi volontaire soit-il, Arturo Calabresi est rarement à l’aise lorsqu’il se retrouve dans la moitié de terrain adverse. Doté d’un bagage technique assez limité et d’une pointe de vitesse qui s’avère souvent handicapante, le joueur prêté par Bologne ne brille pas non plus de par sa qualité de centre. S’il reste sur une passe décisive contre Marseille, celle-ci est presque le fruit du hasard. A l’inverse, Christophe Jallet était avant tout un excellent contre-attaquant dans ses meilleures années. Capable de tenir un couloir à lui seul lors de son passage à l’Olympique Lyonnais, il s’avérait être un véritable avaleur d’espaces, capable de distiller d’excellents centres à destination de ses attaquants. Pour preuve, il termina la saison 2015/2016 avec pas moins de cinq passes décisives à son compteur en championnat.

Publicité


La valeur intrinsèque : avantage Jallet

Ancien international tricolore (avec un but à la clé) et cadre du Paris Saint-Germain, dont il aura même été le capitaine au début de cette décennie, Christophe Jallet affiche un CV qui a de quoi faire pâlir la quasi-totalité de ses partenaires. A son summum, le natif de Cognac était vraisemblablement l’un des dix meilleurs latéraux au monde. Auteur d’une progression constante, il est passé du statut de bon latéral droit de Ligue 1 à celui de titulaire plus que crédible du Paris Saint-Germain, un club qui est passé dans une toute autre dimension au cours de son passage. S’il n’était pas forcément programmé pour avoir une telle carrière, Christophe Jallet n’a eu de cesse de franchir les paliers pour atteindre le niveau international. A l’inverse, Arturo Calabresi, pur produit de la formation romaine, était promis à un brillant avenir. Mais incapable de s’imposer avec son club formateur, le polyvalent défenseur italien a écumé les clubs de Série B avant d’être transféré à Bologne. Là encore, il n’est pas parvenu à s’imposer sur la longueur, s’expatriant en Picardie en toute fin du mercato estival. Au poste de latéral droit, son plafond semble bien inférieur au niveau atteint par son partenaire durant sa carrière.

Publicité

La forme du moment : avantage Calabresi

Sur ce point, aucun débat n’est possible. Beaucoup trop blessé, Christophe Jallet n’aura pas pu enchaîner depuis le début de saison. A l’inverse, Arturo Calabresi s’est installé dans le couloir droit de la défense depuis de longues semaines. En outre, l’ancien Niçois semble être rattrapé par le poids des ans. En début de saison, déjà, il semblait souffrir en fin de rencontre. Depuis, chacune de ses apparitions a confirmé des difficultés sur le plan défensif. S’il ne s’avère pas toujours souverain, Arturo Calabresi a su progressivement prendre le pouls de la Ligue 1 et de ses spécificités pour devenir le titulaire indiscutable aux yeux de son entraîneur.

Votre avis compte !

A partir de cet état des lieux, c’est désormais à vous de départager les deux joueurs ! Qui de Christophe Jallet ou Arturo Calabresi est, selon vous, le meilleur ? Pour quelles raisons ? Votez et exprimez-vous en commentaires !

 

A lire aussi : 

Amiens SC : Guirassy-Konaté, qui préférez-vous ?

Amiens SC : Blin-Zungu, qui préférez-vous ?

Amiens SC : Ghoddos-Mendoza, qui préférez-vous ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments