Amiens SC : Camille Martin, le dernier rempart

Gardienne de l’équipe féminine de l’Amiens SC, récemment promu en D2 et qui dispute la finale de la Coupe de la Ligue des Hauts-de-France contre Hénin ce lundi, Camille Martin était promise à une toute autre carrière. Portrait. 

Numéro 10 à Beauvais

Ingénieure production à la ville la semaine, Camille Martin est également gardienne de but à l’Amiens SC, les week-ends. Pourtant, rien ne prédestinait la native de Blangy-sur-Bresle à être l’homologue féminin de Régis Gurtner. « Jusqu’à 20 ans, j’ai joué numéro 10, je touchais beaucoup le ballon. Puis, à Beauvais, quand je me suis blessée à la cheville, je ne pouvais plus jouer sur le terrain et je me suis proposé pour aller dans les buts, ça m’a plu et je suis resté gardienne, explique l’intéressée. A la fin de saison, j’ai été repérée par Amiens pour venir en tant que gardienne. »

Deux ans et demi plus tard, Camille Martin – 24 ans et issue « d’une famille presque exclusivement composée de garçons, avec [lesquels] la passion pour le foot est née » – a pris goût à son nouveau rôle, même si la nostalgie de son passé dans le champ se fait parfois ressentir. « A l’entrainement, j’essaie de faire en sorte de toucher un peu plus le ballon et d’être avec les filles sur le terrain, de débuter l’entrainement avec elles, de faire des jongles, reconnaît-elle. Après dans les buts je m’y plais, je profite de mon bon jeu au pied et j’ai aussi un rôle qui est important. »

Et malgré une frayeur au match aller et un but encaissé au retour du barrage final pour la montée en D2 contre Lattes, Camille Martin n’a encaissé que seize buts durant la saison régulière : « Je suis vraiment le dernier rempart, celle qui n’a pas le droit à l’erreur, ça demande une concentration de tous les instants. » D’autant que le rôle de gardienne est souvent moqué dans le football féminin. « On est consciente de cette image et mon coach me fait travailler pour changer ça, confie Camille Martin. On en entend des belles, même sur les gardiennes de D1. Il faut vraiment être costaude mentalement. »

Un point sur lequel Camille Martin, qui découvrira donc la Division 2 avec l’Amiens SC, a donné satisfaction tout au long d’une saison qu’il faut désormais clore par un succès en Coupe de la Ligue des Hauts-de-France. Il sera ensuite temps de se reposer tout en gardant un œil attentif sur les performances de l’équipe de France féminine qui dispute son Mondial tout au long du mois de juin. 

Romain PECHON

AMIENS SC (f) (R1) – HENIN (R1)

Finale de la Coupe de la Ligue féminine des Hauts-de-France

Lundi 10 juin, 14h30

Stade Moulonguet, Amiens

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Antoine Kombouaré Dijon FCO

Amiens SC : Antoine Kombouaré ne viendra pas

Rétro 2018/2019 : Amiens SC – ASSE, premier point face à un top 5