Amiens SC : Cheick Timité en plein doute ?

Amiens SC Timité
Panoramic

Rare rescapé de la Ligue 1, même s’il n’était qu’un simple joueur de complément, Cheick Timité n’a que très peu joué depuis le début de la saison. Cantonné à un rôle de joker sur la phase aller, l’Ivoirien n’a même pas eu le droit à la moindre minute de temps de jeu depuis le début du mois de février. Une absence qui interroge. 

Timité regrette sa « reconversion » au milieu

41, soit le nombre de minutes passées par Cheick Timité sur les terrains depuis le début de l’année civile. Pourtant, l’Amiens SC a disputé pas moins de dix matches (dont huit de championnat) sur cette même période. Et alors que le secteur offensif est plus que jamais en panne d’inspiration, celui qui avait disputé 27 matches de Ligue 1 sous les ordres de Christophe Pelissier lors de la saison 2018/2019 n’a pourtant pas eu sa chance. « C’est une saison délicate pour lui, reconnaît Oswald Tanchot. Il revient d’un prêt qui s’est moyennement passé au Paris FC, son temps de jeu n’ayant pas été celui initialement prévu. Il a démarré la saison sur ses postes habituels (ndlr : attaquant ou ailier), a démarré des matches, mais il a souhaité revenir à son poste de formation, à savoir celui de milieu de terrain. »

Mathis Lachuer (Amiens SC) : « Je savais que j’étais prêt ! »

Et même s’il a trouvé le chemin des filets contre Sochaux et Auxerre, c’est finalement là que la machine s’est définitivement enrayée pour Cheick Timité, qui n’a eu le droit qu’à des bouts de matches derrière le quatuor Lomotey-Blin-Lusamba-Gomis avant de subir indirectement l’éclosion de Gaoussou Traoré. « On l’a intégré dans la concurrence à un poste qu’il redécouvre et il y a des choses à remettre en place au niveau des habitudes. Puis, dernièrement, Cheick est revenu me voir en me disant qu’il pensait avoir fait une erreur en voulant jouer au milieu de terrain, confie son entraîneur. ll y a eu aussi une fin de mercato avec des choses qui pouvaient se faire sur des départs et ça a perturbé tout le monde, je pense. Il reste à la disposition de l’équipe mais préfère rester sur des positions offensives. »

Amiens SC : Le nouveau rôle de Cheick Timité

De quoi poser un souci à Oswald Tanchot dans la gestion de son effectif. « Maintenant que le mercato est fini, se dire qu’il redevient attaquant n’est pas simple non plus, confirme-t-il. Au milieu, on a perdu Gaou (Gaoussou Traoré), on n’a pas énormément d’options et quand on l’a intégré à ce secteur, on l’a compté comme un milieu. Quand il m’a fait part de ses doutes, c’était juste avant Grenoble et sur la gestion du groupe et la complémentarité des gens sur le banc, je pouvais faire autrement. C’était donc un choix sportif de ne pas le prendre. Maintenant, il va continuer de rendre des services. Quand il y aura la possibilité de le mettre sur un poste devant, on le fera. Pour autant, ça ne veut pas dire qu’il ne rejouera pas au milieu. »

De quoi entretenir encore un peu plus le flou autour de sa situation, lui qui arrive en fin de contrat au mois de juin. De quoi avoir des doutes à propos de sa capacité à réellement jouer un rôle sur cette fin de saison, que ce soit au milieu ou bien devant…

Romain PECHON

Jusqu'à 150€ offerts, sur votre premier pari !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
A.D
A.D
16 jours il y a

Ouais mais ce qu’il manque, c’est un attaquant et je pense que Timité peut faire l’affaire. Parce qu’à part Odey, on s’appuie sur Tokpa, un jeune qui, même s’il montre de l’envie, n’a pas le niveau pour la ligue 2 et Sangaré, un joueur qui était en district il y a encore peu de temps. On a Diakhaby qui n’a pour l’instant, pas encore joué et Ouattara, Ciss et Mendoza qui sont plus des ailiers.

Tribune des Sports avant Amiens SC – Sochaux

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « En ne marquant pas plus, on ne peut pas être ambitieux »