pélissier lorient
@FCLweb

Chaque semaine, nous vous donnons des nouvelles des hommes qui ont quitté l’Amiens SC durant le mercato estival. Cette semaine, la tendance est encore mitigée pour nos anciens pensionnaires, à l’exception de Christophe Pélissier et de son staff. Découvrez l’ensemble des performances lors du week-end écoulé.

Oualid El Hajjam (Troyes, L2)

Absent pour suspension la semaine dernière, Oualid El Hajjam était cette fois-ci blessé dans le choc de la journée opposant son équipe de Troyes au FC Sochaux (1-0). Victorieux, les Aubois se sont relancé après la claque reçue contre Chambly (0-4). Ainsi, Troyes reste calé au pied du podium, à un seul point de l’AC Ajaccio et à quatre du leader lorientais.

Erik Pieters (Burnley, Premier League)

Devenu remplaçant à Burnley, auteur d’un premier tiers de saison très intéressant, Erik Pieters est finalement rapidement entré en jeu contre Crystal Palace (0-2), samedi dernier. Avec lui, les Clarets ont encaissé deux buts face face à une équipe de Crystal Palace qui revient ainsi à leur hauteur à la dixième place de Premier League.

Emil Krafth (Newcastle, Premier League)

A l’instar d’Erik Pieters, Emil Krafth a perdu sa place à Newcastle. La différence est que le latéral droit, récemment devenu papa, n’est pas entré en jeu face à Manchester City (2-2). Héroïques, les Magpies, avec notamment Allan Saint-Maximim titulaire, ont accroché le champion d’Angleterre en titre en égalisant des les dernières minutes du temps réglementaire. De son côté, l’ancien latéral de l’Amiens SC a enchaîné un sixième match sans jouer la moindre minute.

Christophe Pélissier, Jean-Marie Stéphanopoli, Olivier Lagarde (Lorient, L2)

Après un mois d’octobre sans victoire, le Lorient de Christophe Pélissier a parfaitement relancé la machine en enchaînant trois victoires de rang en novembre, dont la dernière en date à Grenoble (2-1), vendredi dernier. A nouveau leader après la défaite de Lens à Valenciennes, les Merlus sont ainsi sur le podium pour la quinzième fois en seize journées.

En bref : 

Installé dans les buts de l’AC Amiens, Gauthier Banaziak a concédé le match nul contre Arras (1-1). Comme l’an dernier avec le Paris FC, Yannick Mamilonne a très vite disparu de la circulation à Chambly, battu par l’AC Ajaccio (0-2).

À lire aussi : 

Amiens SC : Gomis battu, Timité victorieux sans jouer

Amiens SC : le programme des quatre internationaux

Laisser un commentaire