Amiens SC : Christophe Pélissier va « sûrement garder le même système »

En l’absence de Serhou Guirassy, titulaire sur les six derniers matches, Christophe Pélissier ne compte pas chambouler son équipe. Ainsi, c’est à nouveau en 4-4-2 que l’Amiens SC défiera le SCO d’Angers, samedi soir. 

Timité et Otero postulent

Suite au carton rouge infligé à Serhou Guirassy contre Nîmes, toute le monde se posait une seule et même question : Comment Christophe Pélissier allait-il composer en l’absence de l’attaquant prêté par le club allemand de Cologne ? « En gardant sûrement le même système, confie l’entraîneur de l’ASC. Actuellement, les joueurs ont des repères dans ce système. Comme je le dis toujours, il y a le système mais aussi ce qu’on va y faire dedans. Je veux que l’on garde la même exigence, la même rigueur et la même ambition que ce qu’on fait à l’heure actuelle. »

Steven Mendoza forfait, ce sont Cheick Timité et Juan Otero qui demeurent en lice pour accompagner Moussa Konaté à la pointe de l’attaque. Quoi qu’il en soit, Christophe Pélissier prévient « qu’il faudra se mettre à la hauteur de ce qu’ils (ndlr : les Angevins) vont proposer dans l’intensité du jeu. » Il faudra aussi faire sans Serhou Guirassy sur les deux matches qui suivent, à domicile, face à Saint-Etienne et Bordeaux. « On aurait espéré qu’il y ait un sursis mais ils ont appliqué le barème sans tenir en compte le contexte. C’est dommageable mais c’est un geste qu’il ne doit pas faire. C’est le premier meurtri et ça handicape le joueur et le collectif. »

Alors que le duo Konaté-Guirassy avait amené du poids sur le plan offensif, Amiens va donc devoir trouver un nouvel équilibre en l’absence de ce dernier. « L’équilibre, on peut le trouver avec d’autres joueurs. C’est vrai qu’il y avait eu un bon équilibre autour de ce duo mais il peut aussi y avoir d’autres complémentarités qui se forment, rassure Pélissier. Une saison est faite comme ça, d’aléas, de blessures et de suspensions. Il faut que ceux qui sont à-même de remplacer les joueurs qui ne sont pas là montrent qu’ils sont aussi capables d’amener de la fraîcheur, de l’enthousiasme et leur envie de reprendre leur place, pour certains. » À commencer par Juan Otero, attendu titulaire à Angers. 

Romain PECHON

1 COMMENTAIRE

  1. Pélissier doit avoir raison, en 4-4-2 à Angers car Amiens gagne s’il attaque à 2 avants, cela aide la défense. Vive Pélissier, vive toute l’équipe. Amiens gagnera. 😄

Laisser un commentaire