Pour son premier match officiel à la tête de l’Amiens SC, Luka Elsner défiera l’OGC Nice, qui a vu passer son père, Marko, entre 1987 et 1993 et accessoirement son club de cœur. Un véritable clin d’œil du destin. 

Un moment symbolique

Au moment de pénétrer sur la pelouse de l’Allianz Riviera, ce samedi soir, Luka Elsner ressentira très certainement une émotion toute particulière. Biberonné au Gym, le fils de Marko, véritable icone du club azuréen, va ainsi retourner sur les lieux de son enfance, là où tout a commencé (ou presque) pour lui. « Quand le calendrier est sorti parce qu’on était en négociations, et on s’est dit qu’il y avait un signe et ça a donné encore plus de volonté de le faire, en sourit-il. Maintenant, mon vécu personnel m’est propre, il n’a aucune espèce d’importance dans le contexte de ce match. »

Toutefois, difficile de passer à côté de cette « histoire dans l’histoire ». Petit frère du nouvel entraîneur de l’Amiens SC, Roy Elsner reconnaît que le moment sera tout particulier. « Notre famille est liée au club et à la ville. Je sais la trace que mon père y a laissée. Venir ici pour son premier match sur un banc de L1, c’est le destin, a-t-il confié lors d’une interview accordée au site officiel de l’OGC Nice. Amiens lui donne la chance de faire ses premiers pas en L1, il est très impliqué et va tout donner pour que le club avance et réussisse, donc le côté sentimental sera mis de côté samedi. »

Une approche confirmée par l’intéressé, lui-même. « Ce que l’on veut faire, c’est gagner, prendre des points, mettre Amiens sur les bons rails et démarrer la saison de manière positive. C’est essentiel de bien débuter, d’y mettre beaucoup d’énergie, d’intensité, d’avoir un bon contenu. Il faudra faire un bon match et repartir avec quelque chose de Nice pour Amiens, pas pour moi. » « Pour le reste, j’espère juste que ce week-end, dans les têtes, il y aura une pensée pour mon père et un petit hommage à mon frère, aspire Roy. Ils aiment vraiment le club, même si Luka sera concentré à fond sur Amiens. » Une victoire restant le plus beau cadeau possible pour le désormais plus Amiénois des Niçois.

R.P.

À lire aussi : 

L’heure de vérité pour l’Amiens SC

[J1] Nice – Amiens SC : Un groupe niçois affaibli

[J1] Nice – Amiens SC : les compositions probables

Laisser un commentaire