Après le neuvième nul de la saison de l’Amiens SC décroché face au Paris Saint-Germain (4-4), le 11 Amiénois vous livre les tops de la rédaction à l’issue de la 25ème journée de Ligue 1 Conforama.

L’Amiens SC irrésistible… pendant 44 minutes

Alors qu’Amiens recevait l’ogre de La Ligue 1, personne n’osait penser à un exploit des hommes de Luka Elsner. Et ce, même dans un contexte particulier pour le Paris Saint-Germain à quelques jours de son 8ème de finale aller de Ligue des Champions. Pourtant, les Amiénois ont sans doute livré leur plus belle mi-temps de la saison en surclassant une équipe du PSG qui avait tout de même fière allure sur le papier. Ils sont imprimé un pressing de tous les instants, se sont montrés hyper-réalistes sur les occasions qu’ils se sont procurés. Mais il aura suffi d’une étourderie sur le dernier corner de la première période pour que l’ASC ne rentre au vestiaire avec trois buts d’avance. Ce qui lui aurait sans doute permis à de décrocher la victoire finale. Il faudra désormais réitérer ce genre de prestation pendant 90 minutes lors des 13 prochains matches pour entrevoir un maintien qui demeure encore à ce jour hypothétique.

Kakuta et Guirassy ont mis le feu !

Le premier (1 but et deux passes décisives) semble enfin être revenu à son meilleur niveau après un première partie de saison dans le dur physiquement. Le second (deux buts et un match plein dans le contenu) a laissé derrière lui ses petits pépins physiques de fin d’année 2019 pour redevenir l’atout maître de l’attaque picarde. Si ces deux-là demeurent sur le même niveau de performance jusqu’à la 38ème journée, les supporters de l’ASC peuvent nourrir de gros espoirs de retrouver leur équipe en Ligue 1 la saison prochaine.

Des ressources mentales insoupçonnées

A 4-3 après avoir mené 3-0, les hommes de Luka Elsner auraient pu baisser la tête et s’avouer une nouvelle fois vaincus, une semaine après avoir connu un dénouement cruel face à l’AS Monaco. Pourtant, même après cette remontada fantastique du PSG, les Amiénois ont continué a jouer à fond les coups en attaque et ont fini par décrocher l’égalisation sur une relance rapide à la suite d’une énorme occasion ratée par Edinson Cavani. Ils auraient même pu faire basculer le match en leur faveur sur un dernier coup franc d’Isaac Mbenza alors que les parisiens avaient totalement perdu le fil du match. Un état d’esprit retrouvé depuis quelques semaines déjà et qui va forcement porter ses fruits rapidement.

Cédric QUIGNON (avec l’ensemble de la rédaction)

A lire aussi : 

Luis Fernandez : « L’Amiens SC va devoir rééditer ce genre de performance ! »

Amiens SC : Serhou Guirassy de retour au top !

4 Commentaires

  1. Continuons à y croire même si ce sera dur jusqu’à la fin. Si l’ASC avait affiché le niveau de jeu de samedi, du moins en 1ere MT, on n’en serait sûrement pas là au classement. Si on arrive à rééditer cela plus régulièrement, avec une attaque retrouvée, et plus de solidité en défense, en particulier les corners, ça devrait payer.

  2. Entièrement d’accord.
    Il a juste fait samedi ce pourquoi on l’a fait revenir d’Espagne avec un gros effort financier. Comme je l’avais dit dans un autre post, kakuta est un joueur clef, doit être notre meneur au sens propre comme au sens figuré, et doit tirer l’équipe vers le haut. Il n’a jamais été au niveau depuis son retour, OK pour une méforme mais ça fait long quand même. Quand il joue à son niveau comme samedi, il reste un joueur exceptionnel dont l’ASC a grandement besoin dans cette situation. Donc oui on en saura plus des samedi soir à Strasbourg ou il avait d’ailleurs marqué il y a 2 ans…

  3. qu’on ne s’enflamme pas sur Kakuta svp .. Il a enfin réussi un match plein mais comme c’est le premier depuis des lustres moi je n’y vois pas pour le moment une tendance vers un retour en forme mais seulement un match exceptionnel au sens de l’exception par rapport à la règle…

    J’espère qu’il me donnera tort et enchaînera comme ça parce qu’il est un joueur clé dont les performances impacteront directement notre remontée ou notre relégation …

Laisser un commentaire