Amiens SC : Deux renforts mais un nouveau gros raté !

Kakuta Rayo Vallecano

Décidément les mercati se suivent et se ressemblent pour l’Amiens SC ! Un an après l’échec du recrutement d’Olarenwaju Kayodé, dans les ultimes heures pour une question administrative, le club picard a cette année encore manqué sa cible principale, en l’occurrence Gaël Kakuta. Le point d’orgue d’un mercato globalement décevant. 

L’incroyable raté Kakuta

Les dirigeants de l’Amiens SC vont finir par maudire le mercato hivernal. S’ils sont parvenus à conclure les arrivées de Serhou Guirassy, attaquant de 22 ans, et d’Erik Pieters, latéral gauche de 30 ans, respectivement prêtés par Cologne (D2 allemande) et Stoke City (D2 anglaise), le dossier menant à Gaël Kakuta a fini par capoter dans les dernières minutes. Après d’interminables semaines de négociations, les deux clubs ont pourtant trouvé un accord en début de soirée sur la base d’un prêt avec option d’achat. 

Cependant, le club espagnol a tardé à fournir les documents permettant à Amiens de finaliser la transaction. Muets pendant un temps, les dirigeants du Rayo Vallecano ont finalement envoyé les pièces justificatives aux compte-gouttes à partir de 22h30. En finalité, l’actuel dix-huitième de Ligue 1 n’a jamais été en mesure de transmettre l’ensemble des documents nécessaires à l’officialisation du transfert de Gaël Kakuta. Malgré un accord tripartite, Kakuta n’effectuera donc pas son retour en Picardie, cet hiver. Un camouflet pour le club qui en avait fait sa piste prioritaire.

Un attaquant et un latéral finalisés

À défaut, Amiens pourra se targuer d’avoir rapatrié Serhou Guirassy, ancien attaquant du LOSC en perte de vitesse en Allemagne. Prêté pour six mois avec une option d’achat avoisinant les six millions d’euros, le joueur de 22 ans peut aussi bien évoluer dans l’axe que sur le côté gauche de l’attaque. Doté d’un bon jeu de tête, il n’en demeure pas moins un joueur qui marque peu, avec seulement deux buts en seize apparitions cette saison. S’apparentant à un véritable pari, Guirassy, qui est aussi passé par Laval et Auxerre, tentera donc de se relancer sous le maillot amiénois.

Enfin, l’autre recrue sera un latéral gauche, une piste pourtant secondaire aux yeux des dirigeants amiénois. Titulaire en Championship avec Stoke City, Erik Pieters rejoint lui aussi le club samarien sous forme de prêt jusqu’à la fin de saison. À 30 ans, l’international néerlandais (18 sélections) possède une expérience certaine avec pas moins de 180 matches de Premier League à son compteur. Désireux de donner un nouvel élan à sa carrière, Pieters était également poussé vers la sortie par son manager, Nathan Jones.

C’est finalement avec un seul renfort offensif – alors que le désir martelé publiquement était de deux ou trois joueurs et que le nom de Yakou Meïté était également évoqué ces dernières heures – et un défenseur de plus que l’Amiens SC va aborder le reste de la deuxième partie de saison. Reste à savoir si ce nouveau raté de dernière minute ne sera pas celui qui coûtera le maintien.

Romain PECHON

11 Commentaires

  1. Si l’équipe a retrouvé son ADN (Encourageant),
    La cellule de recrutement ferait bien de changer le sien… Après le raté administratif de l’an dernier, il semblerait qu’elle n’ai pas retenue la leçon… Résultats le feuilleton KAKUTA qui se termine de nouveau par un fiasco ! Et oui Messieurs il n’y a pas de «temps additionnel» pour le mercato d’Hiver et vous le saviez !!!
    Espérons que notre Guirassy retrouve rapidement le chemin des filets et que Pieters apporte toute son expérience au service du collectif…
    En route pour le maintien, à vous de donner le meilleur Monsieur Pellissier (mais ça je n’en doute pas!).

  2. Bravo Monsieur Williams pour votre timing exemplaire récurrent????merci Monsieur Pellissier pour le professionnalisme dont vous avez fait preuve et bon courage pour les 4 mois a venir .Quand a Monsieur Johanin c’est dommage que l’Amiens sc ne soit pas géré comme Intersport (elle serait dans le top 10 ) PITOYABLE .On commence à regretter Messieurs Pouillot et Gossart .

  3. Suis écœuré… On voyait l’heure tourner, à 23:30 pas d’homologation ça commençait à puer sévère

    Je comprends pas qu’on puisse rater LA recrue prioritaire à 10 minutes près quand on a déjà eu la mauvaise expérience l’an dernier et qu’on est sur le coup depuis des semaines, d’autant que ça fait deux jours qu’il se dit que le prix est trouvé (2.5 M€)…

    Ça craint !!

  4. Une cellule de recrutement ? Une cellule de desenchantement plutôt ! Un zéro pointé quant au dossier kakuta !

  5. Oui d’accord avec les commentaires précédents.C’est lamentable cette erreur sur Gaël Kakuta. Amiens devait reprendre ce contrat depuis des semaines même s’il fallait payer les 4 millions demandés par le club espagnol. Gaël Kakuta vaut bien plus que cela. C’est une erreur monumentale que le club d’Amiens risque de payer très cher. Encore bravo messieurs de la cellule de recrutement vous êtes les meilleurs !!!!!

  6. Tellement déçu ce matin pour Kakuta… Prenez le pour l’an prochain au moins !!! Roh ……… Peur de perdre Pellissier et Gurtner en fin d’année déjà… bref, sa venue été très attendue ….Va falloir se battre un peu plus , allez !!

  7. Peut être que la cellule de recrutement d’Amiens ne compte que des amateurs parmi elle très déçu. ….Le maintient va devenir presque impossible bon courage monsieur Pellissier je suis sur que vous ferez le maximum pour le club et on verra en fin de saison!!!!!!!

  8. Il aurait fallu payer les 4 M direct si le club en avait les moyen, je ne suis pas sur que ce soit le cas. De plus le rayo n’étant pas vendeur du tout, je les soupçonne d’avoir fait trainer l’histoire ..

    a priori ils ont commencé a envoyer les documents au comptes goutte à 22h30.. après c’est facile pour eux de dire  » ah bah on voulait bien te laisser partir mais c’est trop tard maintenant, il est 00h, c’est ballo ..  »

    le maintien va être dur et même si on y arrive j’ai peur que le prochain mercato estival le soit d’autant plus ..

Laisser un commentaire