Amiens SC : Du public à la Licorne face à Ajaccio ?

amiens sc public

A huis-clos depuis la fin octobre et le début du deuxième confinement décidé par les autorités dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19, les stades de Ligue 2 pourraient accueillir du public dès le 15 décembre. Ainsi, l’Amiens SC peut espérer ne pas disputer sans supporter son dernier match de l’année civile. Explications.

L’Amiens SC peut espérer un peu plus de 3000 spectateurs

Faudra-t-il attendre la nouvelle année pour pouvoir revenir au stade ? Peut-être pas. Alors que l’hypothèse de revoir du public dans les stades d’ici Noël semblait illusoire, Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports pousse pour l’instauration d’une jauge de 25% des spectateurs dans les stades. « Le gouvernement ne ferme pas la porte à ma proposition de retour des spectateurs le 15 décembre dans les stades en plein air selon une jauge à 25%« , a-t-elle confié lors d’une visioconférence avec le CoSMos, l’organisation patronale du sport.

Ligue 2 : Des stades à huis-clos pour terminer 2020

Contrairement au début de saison, le gouvernement ne devrait donc pas appliquer une jauge arbitraire et identique dans l’ensemble des stades. A titre d’exemple, le stade de la Licorne pourrait accueillir jusqu’à 3 250 spectateurs, là où le Parc des Princes pourrait contenir jusqu’à 11 000 personnes. A l’instar de la réouverture des théâtres, cinéma et autres musées, cette mesure pourrait donc rentrer en vigueur dès le 15 décembre. Quoi qu’il en soit, cette piste de réflexion va dans le sens des revendications de Denis Masseglia, le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) qui s’est exprimé dans le communiqué suivant :

« Fédérations, ligues professionnelles, clubs, joueurs sont à l’unisson : pourquoi ce qui sera bientôt possible pour les cinémas, les théâtres et même les centres commerciaux ne le serait-il pas pour les stades et autres enceintes sportives recevant du public ?

Quand les places sont assises et qu’il est possible de concevoir des flux et une jauge garantissant la distanciation nécessaire, quand le port du masque est contrôlable de même que le comportement des spectateurs, quelle est la raison de continuer à exclure le spectacle sportif des mêmes droits que d’autres formes de spectacles ? Faudrait-il comprendre qu’il existe des spectacles plus « essentiels » que d’autres ? Ou que les spectateurs de sports seraient moins capables de respecter des gestes barrières que les cinéphiles ou les adeptes du shopping ?

Nous, acteurs du mouvement sportif rassemblés au sein du CNOSF, demandons unanimement au Gouvernement d’autoriser dès le 15 décembre prochain le retour du public dans les stades et les enceintes sportives, comme le propose la Ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu. Nous nous réjouissons que le Premier ministre, invité ce matin de RMC, ait laissé ouverte cette possibilité et espérons qu’elle puisse être annoncée officiellement prochainement.

Les organisateurs d’évènements sportifs ne sont pas moins responsables ni moins capables que les gestionnaires de théâtres et de cinémas de faire appliquer les protocoles sanitaires nécessaires. 

[…] Nous espérons que les autorités sanitaires comme le Gouvernement sauront être à l’écoute des millions de personnes qui aiment le sport et ont envie de le vivre à nouveau dans une enceinte sportive, en toute sécurité. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Valenciennes Amiens SC Coupe de France

Coupe de France : Une reprise dès le 3 janvier ?

Amiens SC Lusamba

Amiens SC : Arnaud Lusamba connaît sa sanction