En partenariat avec France Bleu Picardie, le 11 Amiénois vous propose d’élire le joueur du mois de l’Amiens SC. Avec une victoire et trois défaites au compteur en août, les Picards n’ont guère brillé pour ce premier mois de compétition. Malgré tout, qui sera le premier lauréat de cette nouvelle saison ?

Composé de Mathieu Dubrulle de France Bleu Picardie, de Romain Pechon et d’Adrien Rocher du 11 Amiénois ainsi que d’Antoine Caux du JDA, notre jury d’experts a sélectionné le trio en lice pour le trophée de meilleur joueur du mois d’août. Pour rappel, le premier empoche cinq points, le deuxième trois points et le troisième un point. À partir de leur choix, élisez le joueur du mois.

* En cas d’égalité, le choix s’effectue selon le nombre de citations.

Le choix d’Antoine Caux (JDA)

Alexis Blin a rendu des copies propres, baladé entre le milieu de terrain et l’axe d’une défense à cinq depuis le début de saison. Un joueur sûr, sain, garant d’un état d’esprit amiénois, n’hésitant pas à rappeler à ses collègues, après la défaite à Toulouse, la nécessité des replis défensifs. Sehrou Guirassy : un seul tir cadré mais un but, c’était pour la seule victoire de l’ASC en quatre matches, contre Lille. Des statistiques pas forcément flatteuses mais Serhou Guirassy, volontaire et passeur, fait le boulot devant, prenant ce qu’on lui donne. Au-delà de son but contre Nantes, Bongani Zungu a réussi ses rentrées, lui que l’on n’avait pas vu l’an passé, soignant sa rupture des ligaments au genou. La solidité du Sud-Africain avait été une pièce importante du premier maintien en Ligue 1 d’Amiens qui sait donc encore pouvoir compter sur lui.

Le choix de Mathieu Dubrulle (France Bleu Picardie)

Buteur lors de l’unique succès amiénois contre Lille, Serhou Guirassy a également été impliqué sur les autres buts du mois d’août. Dans un rôle ingrat, il n’a pas ménagé ses efforts, étant souvent isolé. Cela confirme une bonne préparation de sa part. Ballotté entre la défense et le milieu de terrain, Alexis Blin a accepté sa situation, démontrant un état d’esprit exemplaire tout en maintenant un vrai niveau de performance avec l’abattage qu’on lui connaît. Il est vrai qu’il y a eu ce but à Nantes mais dans l’ensemble Christophe Jallet a montré son expérience et son vécu. C’est un joueur humble, avec une bonne mentalité, qui va tout donner pour Amiens. Il a globalement fait bonne impression.

Le choix d’Adrien Rocher (Le 11 Amiénois)

Ghoddos Logo Club

Chadrac Akolo a été le moteur offensif de l’ASC sur les premières sorties. Lors des quelques grosses situations, il était impliqué et ce n’est pas du hasard. De son côté, Christophe Jallet apporte une sécurité défensive. S’il n’a pas énormément apporté offensivement, il a rassuré derrière. Quant à Saman Ghoddos, il a tenté, a été impliqué mais a manqué légèrement de constance pour être plus haut. Son absence pour quatre mois est un gros coup dur pour l’Amiens SC.

Le choix de Romain Pechon (Le 11 Amiénois)

Irréprochable au milieu de terrain, Alexis Blin a davantage souffert en défense centrale contre Toulouse. Pour autant, l’ex-international espoirs n’en demeure pas moins le joueur le plus régulier sur ce mois d’août. Son abattage dans l’entre-jeu et sa dévotion pour le collectif en font un élément prépondérant. Pris à défaut contre Nantes, Christophe Jallet a rappelé à tout le monde qu’il avait 35 ans et qu’il serait difficile pour lui d’assurer sur la longueur de la saison. Néanmoins, le latéral droit a fait le travail au coeur d’une défense constamment remaniée sur les quatre premières rencontres. Trop souvent esseulé à la pointe de l’attaque picarde, Serhou Guirassy est le buteur du seul et unique succès amiénois. Il est également impliqué sur le but de Chadrac Akolo à Nice. Volontaire et besogneux, il mérite une présence dans notre trio.

L’élection du joueur du mois

À partir de ces quatre avis, la présélection de trois joueurs pour le trophée de joueur du mois d’août de l’Amiens SC se porte donc sur : Alexis Blin, Serhou Guirassy et Christophe Jallet. Pour désigner le vainqueur, les votes sont ouverts jusqu’au samedi 7 septembre, 19 heures.

À lire aussi : 

Quel visage pour l’Amiens SC made in Elsner ?

Amiens SC : Dans le top 10 du mercato !

Laisser un commentaire