En partenariat avec France Bleu Picardie, le 11 Amiénois vous propose d’élire le joueur du mois de l’Amiens SC. Avec une victoire, un nul et deux défaites, le mois de décembre a été assez mitigé pour la formation entraînée par Luka Elsner. Reste à savoir quel joueur a tiré son épingle du jeu pour succéder à Alexis Blin, Serhou Guirassy et Steven Mendoza, respectivement élus joueurs du mois d’août, septembre et octobre de l’Amiens SC. Pour rappel, aucune élection n’avait été organisée en novembre. 

Composé de François Sauvestre de France Bleu Picardie ainsi que de Romain Pechon et d’Adrien Rocher du 11 Amiénois et d’Antoine Caux du JDA, notre jury d’experts a sélectionné le trio en lice pour le trophée de meilleur joueur du mois de décembre. Pour rappel, le premier empoche cinq points, le deuxième trois points et le troisième un point. À partir de leur choix, élisez le joueur du mois.

* En cas d’égalité, le choix s’effectue selon le nombre de citations.

L’élection du joueur du mois

À partir de ces quatre avis, la présélection de trois joueurs pour le trophée de joueur du mois de décembre de l’Amiens SC se porte donc sur : Arturo Calabresi, Régis Gurtner et Steven Mendoza. Pour désigner le vainqueur, les votes sont ouverts jusqu’au mercredi 25 décembre, 17 heures.

Le choix d’Antoine Caux (JDA)

Saluons l’attitude d’Arturo Calabresi. Le latéral italien a réalisé de belles choses dans son couloir mais a surtout séduit par son état d’esprit de battant, très marquant contre Dijon (1-1, le 14 décembre). Steven Mendoza a rappelé au bon souvenir de La Licorne les qualités qu’il avait démontrées à son arrivée à Amiens en janvier 2018 : vitesse, débordements, sens du but. Son mois de décembre est suffisamment réussi pour que l’on craigne un départ en janvier du Colombien, lequel manquerait aux Amiénois. Et comme ce sont les fêtes de fin d’année : prime à la praline. Celle de Thomas Monconduit, auteur du but de la qualification contre Rennes en Coupe de la Ligue. Ça ne comptera pas pour le maintien en Ligue 1. Mais ça fait du bien.

Le choix de Romain Pechon (Le 11 Amiénois)

Meilleur Amiénois de la phase aller, Steven Mendoza a inscrit deux nouveaux buts courant décembre. Pourtant, l’international colombien a manqué le déplacement à Monaco et n’est entré qu’à l’heure de jeu contre Dijon. Dans la foulée de ce retour à la compétition, il a donc trouvé le chemin des filets contre Rennes et surtout face au PSG, au Parc des Princes. Attaquant le plus remuant sur ce dernier match de l’année civile, il a confirmé qu’il était actuellement au top de sa forme. Derrière lui, Arturo Calabresi a démontré un état d’esprit digne des grandes heures des Braqueurs. Parfois en délicatesse dans son couloir droit, il n’a eu de cesse de se battre pour compenser des lacunes souvent rédhibitoires à ce poste. L’Italien adopte une attitude tout bonnement irréprochable. Après un mois de novembre cataclysmique, l’Amiens SC a encore encaissé beaucoup de buts en décembre (ndlr : dix). Et pourtant, Régis Gurtner a longtemps repoussé l’échéance, que ce soit à Monaco ou contre le PSG. Sans lui, Amiens afficherait sans l’ombre d’un doute la plus mauvaise défense du championnat.

Le choix d’Adrien Rocher (Le 11 Amiénois)

Très bon depuis son retour sur les terrains, Steven Mendoza ne connaît pas de baisse de régime ! De loin le meilleur joueur offensif de l’Amiens SC en décembre, il a même conclu l’année d’une très bonne prestation à Paris, en étant dans tous les bons coups amiénois. Souvent critiqué, et à juste titre, Arturo Calabresi a nettement haussé la barre pour ce dernier mois de 2019. S’il a été un peu moins en vue offensivement, cela lui a permis d’être bien mieux sur le plan défensif, réalisant même une excellente prestation sur ce point dans le match capital face à Dijon. Enfin, retrouverait-on enfin le bon Bongani Zungu ? Après un retour de blessure logiquement difficile à négocier, le milieu sud-africain a monté son niveau de jeu et semble redevenir le joueur si important que l’on a connu il y a deux ans. S’il parvient à encore s’améliorer techniquement, il sera capital dans la réussite de l’Amiens SC.

Le choix de François Sauvestre (France Bleu Picardie)

On pensait qu’il allait connaître une période moins faste après son incroyable retour à la compétition et, mine de rien, Steven Mendoza continue à être décisif avec deux nouveaux buts à son compteur au mois de décembre, dont un très beau but au Parc des Princes. A Paris, il a été l’Amiénois le plus dangereux sur le plan offensif sans pour autant ménager ses efforts défensifs. Dans les naufrages des deux derniers mois, Régis Gurtner n’a pas eu grand-chose à se reprocher. Surtout, il a souvent évité que les additions soient plus corsées qu’elles ne l’étaient déjà. Pour conclure, après un début de saison compliqué, Thomas Monconduit a retrouvé du temps de jeu et s’est même offert le luxe d’inscrire le but de la qualification contre Rennes.

À lire aussi : 

Amiens SC : Gurtner, un mur qui a mis du temps à céder

Amiens SC : Calabresi monte en régime

Steven Mendoza (Amiens SC) : « Un moment important de ma carrière »

Laisser un commentaire