Amiens SC : Elsner-Stéphan, un respect mutuel


Parmi les plus jeunes entraîneurs du championnat de France, avec Roberto Moreno récemment nommé à Monaco, Luka Elsner et Julien Stéphan vont s’affronter pour la troisième fois en l’espace de deux mois. De quoi renforcer les liens entre deux entraîneurs qui nourrissent beaucoup de respect l’un envers l’autre. 

La suite après cette publicité

Deux échanges instructifs

S’inspirant de la folle ascension de Julien Stéphan, véritable révélation de la saison passée sur le banc de Rennes, les dirigeants de l’Amiens SC ont pris le pari de nommer eux aussi un jeune technicien, en l’occurrence Luka Elsner, pour prendre la succession de Christophe Pélissier. Pas encore quarantenaires et pourtant tous deux dans le métier depuis plusieurs années, les deux hommes ne manquent pas de points communs. « Déjà au niveau de l’âge, ensuite je m’entends très bien avec lui, s’enthousiasme l’entraîneur de l’ASC. On a de très bonnes relations, je trouve que c’est un super entraîneur et à son âge c’est d’autant plus impressionnant. Quand tu es dans un grand club, ce n’est jamais évident, et je trouve qu’il fait du très bon travail. » 

La suite après cette publicité

Dans la même veine, Julien Stéphan se veut lui aussi élogieux à l’égard de son homologue : « J’apprécie le style de son équipe, je trouve que ce qu’ils veulent faire est assez clair, même si c’est difficile d’avoir des résultats dans la journée, puisqu’ils sont aujourd’hui barragistes. On ne se connaissait pas particulièrement avant le premier match de championnat, où on avait échangé quelques minutes dans le couloir. On avait renouvelé l’événement avant le match de Coupe de la Ligue, ça avait été des moments appréciables. » De quoi amener Luka Elsner à saluer « son accueil » et « son approche » dans les rapports avec ses confrères.

La suite après cette publicité

De quoi amener l’entraîneur de l’Amiens SC a prendre pour modèle le fils de l’actuel entraîneur adjoint de l’équipe de France ? « Forcément que je m’identifie un peu à lui aujourd’hui parce qu’il a accompli des choses que je suis loin d’avoir accompli. C’est une source d’inspiration, absolument, comme le sont d’autres entraîneurs un peu plus âgés, élargit Elsner. Il y a une proximité d’âge qui fait que c’est plus facile de le regarder comme quelqu’un qui a parcouru un certain chemin et qui montre la voie. D’une manière générale, le travail accompli et le football que Rennes pratique m’enthousiasment beaucoup. »

La suite après cette publicité

R.P.

A lire aussi : 

Julien Stéphan (Rennes) : « Il va falloir faire un match très abouti »

Amiens SC : Luka Elsner s’attend à « un ou deux départs »

Laisser un commentaire