Récemment prêté au RC Lens, Gaël Kakuta n’aura pas laissé insensible au cours de son aventure en Picardie, marquée par de nombreux soubresauts. Replongez dans son double passage à Amiens à travers cinq dates marquantes. 

Publicité


12 août 2017 : ses grands débuts

Après le feuilleton de son faux transfert pour quatre ans, finalement ponctué par un prêt sans option d’achat, Gaël Kakuta a attendu le 12 août 2017 pour disputer son premier match sous le maillot de l’Amiens SC. Privé de préparation, le milieu offensif débute alors sur un côté face à Angers. En manque de condition physique, l’ancien joueur de Chelsea montre néanmoins l’étendue de son bagage technique. Insuffisant pour empêcher une deuxième défaite des siens (0-2), après le revers inaugural au Parc des Princes (2-0).

Publicité


26 août 2017 : son premier but

Lanterne rouge avec trois défaites en autant de matches, Amiens est également à la recherche de son premier but en Ligue 1 au moment de recevoir Nice, éliminé quelques jours plus tôt en barrages pour la phase de groupes de Ligue des Champions. Il suffira de moins d’un quart d’heure à Gaël Kakuta pour faire vibrer le public de la Licorne, avec une merveille de coup franc expédié dans la lucarne de Cardinale. À tout jamais, il restera comme le premier buteur de l’histoire du club en Ligue 1.

Publicité


10 décembre 2017 : le penalty des regrets

Calés dans la première partie de tableau, les Picards offrent alors une opposition de grande qualité à l’Olympique Lyonnais de Fekir, Depay et Mariano. Après la rapide ouverture du score de Gakpé, Amiens balade même son adversaire dans le jeu. Seulement, Tanguy Ndombélé – entré en jeu en seconde mi-temps – donne un second souffle à l’OL en offrant l’égalisation à Houssem Aouar. À l’orée du temps additionnel, Gaël Kakuta a l’occasion de redonner l’avantage aux siens, mais loupe son penalty. Quelques instants plus tard, Aouar s’offre un doublé à la conclusion d’un contre éclair.

Publicité


9 août 2019 : Son retour à Amiens

Après un premier retour avorté en janvier, Gaël Kakuta effectue finalement son retour à Amiens un peu plus de six mois plus tard. Transféré contre une indemnité de transfert supérieure à trois millions d’euros, le meneur de jeu suscite alors de grosses attentes pour tenter d’installer de manière durable le club picard en Ligue 1. Auteur d’un premier match très encourageant contre Lille, le numéro 10 aura finalement soufflé le chaud et le froid, ne retrouvant pas sa constance de la première saison.

9 juillet 2020 : Le départ pour Lens

Et si la carrière de Gaël Kakuta n’était qu’une éternelle histoire de retours en arrière. Après deux passages au Rayo Vallecano et à Amiens, le meneur de jeu retrouve Lens, treize ans après son départ pour signer un premier contrat professionnel avec Chelsea. Outre un prêt pour une indemnité de 1,7 million d’euros, l’accord tissé entre les deux clubs pour son transfert est accompagné d’une option d’achat de quatre millions d’euros. Au total, son départ pourrait donc rapporter plus de cinq millions d’euros à Amiens.

A lire aussi : 

Amiens SC : Gaël Kakuta, vers une très bonne opération financière ?

Bernard Joannin (Amiens SC) : « Cette vente en deux temps est un bon deal »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire