Dernier joueur en date recruté par l’Amiens SC, Isaac Mbenza n’a pas vraiment eu le temps pour exprimer son talent. Titularisé contre Marseille, avant l’arrêt définitif de la saison, il semblait être prêt à jouer un rôle majeur sur cette fin de saison. De quoi amener nos lecteurs à considérer qu’il était le joueur qu’ils auraient aimé voir davantage à propos de la campagne de recrutement 2019/2020.

Publicité


Mbenza et Opoku symbolisaient l’espoir

Trois petits matches et puis la fin. Pour Isaac Mbenza, l’aventure « Amiens SC » a tourné très court. Arrivé sur le gong cet hiver, il a d’abord dû se remettre à niveau physiquement avant de participer et montrer des dispositions intéressantes face à Paris, Metz et Marseille. Et ses 87 minutes disputées sous le maillot amiénois vous ont donné envie de le voir encore plus, puisque 39% des lecteurs du 11 Amiénois auraient aimé le voir davantage sur les terrains de Ligue 1. Derrière lui, c’est le solide Nicholas Opoku qui a eu les faveurs de 24% des votants. En sept rencontres disputées, il a montré d’excellentes dispositions et a permis de solidifier une défense en souffrance. Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si l’ASC a validé trois clean sheets sur ses sept titularisations !

Publicité


Derrière ce duo, ce sont trois jeunes qui se battaient pour terminer sur le podium. A ce petit jeu, c’est Ulrick Eneme-Ella qui décroche la palme. Capitalisant 17% de votes, le milieu offensif, capable d’évoluer également en pointe, a suscité beaucoup d’espoirs à son arrivée, mais n’a jamais eu la confiance de Luka Elsner, qui l’a cantonné à une place en équipe réserve. Autre jeune qui a généré beaucoup d’intérêt à sa signature à Amiens, Jayson Papeau a subi un sort similaire à celui d’Eneme-Ella avant d’être prêté à Chambly en janvier. Très technique et avec une bonne vision de jeu, le jeune milieu de terrain a obtenu 14% des suffrages, tandis que Jonathan Bumbu termine avec 6% de ce classement des recrues que vous auriez aimé voir plus sous le maillot de l’Amiens SC.

Publicité


A lire aussi :

Amiens SC : Gaël Kakuta, entre show et froid

Amiens SC : Eddy Gnahoré, symbole d’un recrutement manqué

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
JOSUE
JOSUE
4 mois il y a

Oui, particulièrement frustrant de l’avoir vu si peu jouer. En peu de temps il semblait avoir retrouvé du rythme et on peut imaginer qu’il aurait apporté un plus à notre attaque avec Ghoddos sur le retour lui aussi. Frustrant.