Amiens SC Isimat-Mirin

À la recherche d’un défenseur central depuis l’intronisation de Luka Elsner à la tête du club, l’Amiens SC devrait boucler ce dossier dans les prochains jours.

Gradit en pôle ? 

Annoncé sur les tablettes du club par de multiples médias turcs, Nicolas Isimat Mirin est bien ciblé par les recruteurs amiénois. « Il fait partie des trois quatre joueurs qu’on suit pour ce poste, confirme Bernard Joannin. Maintenant, rien n’est fait dans un sens comme dans l’autre. » Évalué à deux millions d’euros, l’ancien défenseur de Valenciennes et du PSV Eindhoven, désormais au Besiktas (Turquie) reste à l’heure actuelle une piste secondaire. Il en est de même pour Thomas Herteaux (30 ans), libre de tout engagement. À l’inverse, Jonathan Gradit (SM Caen) fait partie des dossiers suivis de longue date par le board amiénois. Capable d’évoluer aussi bien dans l’axe que sur le côté droit, l’actuel défenseur du SM Caen (26 ans) pourrait bien être l’alternative idéale. D’autant que l’avenir de Prince Gouano en Picardie demeure encore incertain.

La situation est sensiblement la même pour Emil Krafth, pourtant définitivement transféré en début de mercato. Désireux de rejoindre la Premier League, l’international suédois a été supervisé par de nombreux clubs anglais à l’occasion du match amical contre Hull City, la semaine passée. Et si Newcastle a formulé une première offre jugée insuffisante, la donne pourrait bien changer dans les prochaines heures. Premièrement, les Magpies comptent bien revenir à la charge avec une offre supérieure. Secondement, d’autres formations anglaises ont approché l’agent du joueur ces dernières heures. Et s’ils montrent jusqu’ici une certaine fermeté sur ce dossier, les dirigeants amiénois seront prêts à céder pour une offre excédant les quatre millions d’euros. Présent à la Licorne, le joueur n’a pas participé à la séance collective, ce mardi matin.

Un montant qui pourrait bien leur permettre de finaliser le rocambolesque dossier Gaël Kakuta. Six mois après un retour avorté en clôture du mercato hivernal, Amiens est toujours en discussions pour le retour du meneur de jeu, auteur de six buts et autant de passes décisives sous la tunique picarde lors de la saison 2017/2018. Et même si une certaine presse mal informée a mis la charrue avant les bœufs, Bernard Joannin confirme « qu’aucune avancée notable » n’a eu lieu ces derniers jours avec le club espagnol du Rayo Vallecano. Également dans le viseur de Metz selon nos confrères de France Football, l’international congolais priorise un retour à Amiens. Encore faut-il concrétiser ce transfert pour le moins épineux.

En attendant, Amiens a officialisé le renfort de Chadrac Akolo ce mardi matin. Prêté avec option d’achat par le club allemand de Stuttgart, l’ancien partenaire de Moussa Konaté à Sion a effectué ses premiers pas à l’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers. Portant ainsi à huit le nombre de recrues depuis le début du mercato. 

Romain PECHON

À lire aussi :

Christophe Jallet : « Amiens est un vrai retour aux sources »

Live Mercato : Chadrac Akolo débarque à l’Amiens SC

Amiens SC : quel avenir pour Emil Krafth ?

Laisser un commentaire