Chaque semaine, nous vous donnons des nouvelles des hommes qui ont quitté l’Amiens SC durant le mercato estival. Cette semaine, zoom sur le match d’Emil Krafth face à Liverpool. Découvrez l’ensemble des performances lors du week-end écoulé.

Oualid El Hajjam (Troyes, L2)

Touché à la voûte plantaire, Oualid El Hajjam n’a pas pris part au succès de Troyes contre le Mans (2-1), vendredi dernier. Un match marqué par les réalisations d’autres anciens Amiénois. Alors que Georges Gope-Fenepej a égalisé sur une frappe surpuissante, Yoann Touzghar a redonné l’avantage aux Aubois en milieu de seconde période.

Erik Pieters (Burnley, Premier League)

Titulaire indiscutable à Burnley, Erik Pieters a disputé l’intégralité de la rencontre perdue contre Leicester (2-1), la belle surprise de ce début de saison, le week-end dernier. Après neuf journées de championnat, l’ancien latéral gauche de l’Amiens SC pointe à la huitième place d’un championnat anglais très relevé.

Emil Krafth (Newcastle, Premier League)

Entré en toute fin de match contre Manchester United avant la trêve internationale, Emil Krafth est cette fois-ci resté sur le banc lors de la courte défaite de Newcastle contre Chelsea (1-0). En grande difficulté, les Magpies occupent la dix-huitième place et sont ainsi relégables.

Christophe Pélissier, Jean-Marie Stéphanopoli, Olivier Lagarde (Lorient, L2)

Malgré un avantage de deux buts, Lorient a concédé le match nul lors du choc de la onzième journée de Ligue 2 l’opposant au Havre (2-2), samedi dernier. Toujours leaders, les Merlus de Christophe Pélissier, Jean-Marie Stéphanopoli et Olivier Lagarde n’ont concédé qu’une seule défaite depuis le début de la saison.

En bref :

Requalifié amateur, Gauthier Banaziak a retrouvé du temps de jeu avec l’AC Amiens, vainqueur de la réserve de Valenciennes (3-1) le week-end dernier. Quant à Yannick Mamilonne, il était titulaire à la pointe de l’attaque camblysienne lors du nouveau match nul et vierge de son équipe, à Sochaux (0-0).

À lire aussi : 

Amiens SC : Gomis au sommet, Timité enchaîne

L’Amiens SC joue avec nos nerfs

Laisser un commentaire