Après une première saison pour le moins poussive, Juan Otero était proche de quitter l’Amiens SC durant le mercato estival. Sorti du groupe après la défaite inaugurale à Nice (2-1), l’ailier colombien sera a priori de retour contre Lyon, ce vendredi. 

Un gros travail durant la trêve

Depuis sa sortie peu après l’heure de jeu à Nice, en ouverture du championnat, Juan Otero a tout bonnement disparu de la circulation. A nouveau décevant pour le premier match officiel de l’ère Elsner, l’ailier Colombien n’avait pas donné sa satisfaction à son nouvel entraîneur : « ‘J’avais trouvé son match à Nice sans saveur, sans teneur, dans les éléments qu’on voulait voir. Il y a eu un chemin à parcourir pour démontrer qu’il était encore intéressé et qu’il pouvait être le profil qui donnait de la profondeur et de la vitesse dans les transitions. »

Un temps poussé vers la sortie et lui même désireux de se relancer ailleurs, l’ailier colombien est finalement toujours un membre de l’effectif amiénois. Tâche à lui désormais de regagner sa place aux yeux de Luka Elsner, qui se veut plutôt bienveillant à son égard. « J’ai beaucoup apprécié ce qu’il a fait ces deux dernières semaines, confie ce dernier. Pour moi, c’est la première fois qu’il a réussi à montrer qu’il pouvait être le joueur qui donne cette profondeur et de la vitesse. Je suis donc satisfait de sa progression. »

Démuni de solutions dans le secteur offensif, avec les forfaits de Mendoza, Ghoddos et Akolo, l’entraîneur de l’ASC n’a de toute manière pas d’autres choix que de relancer celui qui a coûté la bagatelle de trois millions d’euros au club. Un investissement sans retour jusqu’ici. 

R.P.

A lire aussi : 

Luka Elsner : « On pourra être satisfait du mercato »

Amiens SC : Aurélien Chedjou, le recours naturel

1 COMMENTAIRE

  1. Je crois qu’on en est à plus qu’une deuxième chance pour lui Quand on voit son nombre de matchs la saison dernière et ce qu’il a fait c’est au moins la 8e chance pour lui

Laisser un commentaire