Amiens SC : La saison perturbée de Jayson Papeau

Jayson Papeau Amiens SC

Grande promesse de la préparation estivale de l’Amiens SC, Jayson Papeau n’est pas parvenu à confirmer tout son potentiel pour sa première réelle saison au niveau professionnel. Entre concurrence, blessure, rumeurs de transfert et désormais contamination à la Covid-19, la saison du milieu de terrain offensif est loin d’être une partie de plaisir. Décryptage.

Les promesses du début de saison

Août 2020. Alors que l’Amiens SC reste sur une relégation difficile à digérer et une préparation estivale tronquée – avec des joueurs mis à l’essai sans réelle plus-value tandis que certains cadres s’installent en tribune dans l’attente d’un départ – un jeune joueur parvient à tirer son épingle du jeu : Jayson Papeau. « Aujourd’hui, il est dans la peau d’un titulaire potentiel, c’est une évidence« , confiait même Luka Elsner avant l’ultime match de préparation contre Troyes. « Il a encore du travail à fournir pour être plus constant mais il a déjà beaucoup évolué sur la partie défensive pour ne plus être pris à défaut, jugeait alors le coach démis de ses fonctions quelques semaines plus tard. Ce qui nous plaît également, c’est sa mentalité, c’est un garçon très présent pour le groupe, toujours positif, qui travaille beaucoup, qui a cette notion de sacrifice pour le groupe. »

Jayson Papeau : « On peut faire de bonnes choses ! »

Pour toutes ces raisons et aussi parce que le mercato amiénois demeurait au ralenti sur le plan offensif, Jayson Papeau débutait donc la saison dans la peau d’un titulaire, aux côtés de Saman Ghoddos, Juan Otero et Serhou Guirassy – trois rescapés de la Ligue 1, face à Nancy. Le tout en étant préféré à Cheick Timité, Jack Lahne, Amadou Ciss ou bien encore Chadrac Akolo. Auteur d’une prestation plutôt neutre, l’ancien joueur de Sainte-Geneviève sortait ensuite du banc face au Havre et le Paris FC pour autant de défaites collectives. De retour dans le onze de départ face à Châteauroux et Pau, il ne pouvait empêcher les siens de concéder deux matches nuls décevants débouchant sur le limogeage de Luka Elsner.

Jayson Papeau : « Difficile de vivre un changement de coach mais… »

Et alors que le changement d’entraîneur aurait pu lui être préjudiciable, Jayson Papeau honore sa quatrième titularisation en six matches pour la première d’Oswald Tanchot à la tête de l’équipe, début octobre à Caen. Très en vue, il sortait à vingt minutes du terme après s’être procuré une balle d’égalisation sur un corner mal repoussé par la défense normande. A ce moment-là, le numéro 26 de l’ASC semble en mesure de confirmer les promesses de l’intersaison. Mais un match de suspension plus tard, une victoire contre Grenoble et le retour en grâce de Steven Mendoza en son absence auront raison de sa place de titulaire. Ainsi, entre le 26 octobre – date du déplacement victorieux à Sochaux – et le 18 décembre – date de la fin de la première bonne série de la saison – Jayson Papeau ne cumula que 94 minutes de temps de jeu en six apparitions, le tout pour une seule titularisation.

Rumeurs de départ et blessure

« Il est dans une phase où il faut qu’il digère, après une ascension rapide, mais ce sont des cycles qui sont traditionnels dans le développement d’un jeune joueur, assurait alors Oswald Tanchot. Il découvre le milieu professionnel et il faut parfois passer par ces phases-là, il faut garder le cap, travailler, garder de la confiance. » Une période également marquée par une réelle incertitude au sujet de son avenir au club, alors qu’il suscitait l’intérêt d’autres formations, à commencer par Pau à la lutte pour son maintien en Ligue 2. Apprécié du staff technique, Jayson Papeau a alors reçu le soutien de son entraîneur, qui s’est clairement opposé à son départ lors du dernier mercato d’hiver : « Je ne veux pas qu’il parte en prêt ! Ce n’est pas compliqué ! Jayson est indispensable dans l’effectif. Lui veut rester, c’est donc un non-débat pour moi. »

Oswald Tanchot s’oppose à un départ de Jayson Papeau !

Et après avoir retrouvé un peu de temps de jeu et de confiance en coupe de France, avec une passe décisive pour Alexis Blin lors de la qualification face à Dunkerque à la mi-janvier, Jayson Papeau finissait par retrouver une place de titulaire en championnat lors de la venue de Châteauroux, dix jours plus tard. Un come-back de courte durée puisqu’il sortait sur blessure avant même la demi-heure de jeu, en raison d’une blessure au mollet qui le tiendra éloigné des terrains tout le mois de février. En son absence, Amiens ne remportait pas le moindre match et n’inscrivait qu’un seul but en six rencontres toutes compétitions confondues. Entré en jeu lors du beau succès contre Troyes le week-end dernier, Jayson Papeau pensait enfin voir le bout du tunnel. C’était avant d’être contrôlé positif à la Covid-19 trois jours plus tard.

La dernière péripétie d’une saison riche en événements pour Jayson Papeau, dont l’avenir à l’Amiens SC demeure toujours aussi flou aujourd’hui. En attendant, loin de céder à une quelconque forme de fatalisme, l’intéressé est impatient d’effectuer son retour et de terminer l’exercice comme il l’avait entamé, c’est-à-dire sur une bonne note. Histoire de confirmer au printemps les belles promesses de l’été dernier.

Romain PECHON

Votre avis compte !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Amiens SC Opoku

Amiens SC : Opoku et Lomotey accrochés par l’Afrique du Sud

Azouz Hamdane (AC Amiens) : « Une très bonne chose pour nous »