Après deux mois de compétition, le 11 Amiénois profite de la trêve internationale pour faire un premier bilan sur le niveau de performance des recrues estivales de l’Amiens SC. Place aux joueurs qui n’ont pas encore eu l’occasion de se montrer.

Chadrac Akolo (VfB Stuttgart) 

Après des débuts en fanfare, avec un but à Nice et une passe décisive contre Nantes, Chadrac Akolo a quelque peu disparu de la circulation. La faute à des soucis musculaires mais aussi à la montée en puissance de Steven Mendoza, revenu de nulle part courant août. Ainsi, le temps de jeu de l’international congolais demeure sporadique (293 minutes) avec seulement trois titularisations à la clé. A lui de profiter du temps de jeu offert en fin de match pour bouleverser la hiérarchie en place.

Fousseni Diabaté (Leicester)

Arrivé sur le tard, son transfert ayant même été validé à l’issue de la période officielle de mutations, Fousseni Diabaté laisse jusqu’ici un sentiment assez mitigé. Capable de fulgurance, à l’instar de sa deuxième mi-temps contre Lyon, il a surtout montré un volume de jeu insuffisant sur la majorité de ses apparitions. La faute à un forme physique encore loin d’être optimale. Reste à savoir s’il peut être mieux qu’un simple remplaçant, capable d’apporter du tonus sur un quart d’heure de jeu.

Les jeunes pousses

Très performant en équipe réserve, Jayson Papeau et Driss Khalid pourraient bien avoir leur chance lors du match de coupe de la Ligue contre Angers, à la fin du mois. Buteur pour sa première apparition en équipe première, lors du match amical organisé contre Mouscron (1-1) vendredi dernier, l’ancien Toulousain est en tout cas la bonne surprise de ce début de saison. Suffisant pour croire en une éclosion chez les grands ?

La question se pose également pour Ulrick Eneme-Ella, double buteur avec les U19 français durant la trêve internationale mais encore assez discret sous les ordres d’Antoine Buron, le week-end. Quant à Jonathan Bumbu et Boris Essele, les deux hommes semblent partir d’un peu plus loin, le tout dans un secteur concurrentiel pour l’un et où la hiérarchie est clairement établie pour l’autre.

A lire aussi : 

Amiens SC – Le baromètre des recrues : ils ont convaincu

> Amiens SC : Les tops du début de saison

Laisser un commentaire