Amiens SC : Le coup de gueule salvateur de Prince Gouano

Prince Gouano

Alors que l’Amiens SC venait de réaliser une première période catastrophique face à Reims, étant même mené après avoir encaissé un but dans le temps additionnel, Prince Gouano est intervenu pour bousculer ses coéquipiers. Une prise de parole qui a fait son effet. Explications. 

La suite après cette publicité

Les joueurs ont pris leurs responsabilités

Si Luka Elsner a quitté le vestiaire avant le reste de ses troupes, l’entraîneur de l’Amiens SC n’en a pas moins profité de la mi-temps pour recadrer des joueurs en perdition durant le premier acte. « Je leur ai dit que c’était inacceptable, que l’on ne pouvait pas se cacher de la sorte et que l’on n’avait pas le droit de livrer une deuxième période similaire à la première, a-t-il confié en conférence de presse d’après-match. Il nous fallait un engagement total et la révolte est aussi venue des joueurs, avec un énervement et une rage qui est apparue. Cela a été un déclencheur. »

La suite après cette publicité

Après les jambes amiénoises en première période, ce sont donc les murs du vestiaire qui ont tremblé pendant le quart d’heure de « pause ». « On s’est disputés, on s’est encouragés, on s’est dit que l’on est supposés donner plus que ce que l’on a fait en première mi-temps, abonde Bongani Zungu. Dans le vestiaire, tout le monde a le droit de parler. Prince (Gouano) est notre capitaine, il ne joue pas en ce moment mais il est venu pour pousser un coup de gueule. Il nous a dit que l’on devait faire mieux, que l’on ne pouvait pas se comporter ainsi. Il joue toujours un rôle important, c’est notre capitaine, il a montré du leadership, c’est ce dont on a besoin. »

La suite après cette publicité

De quoi réveiller l’Amiens SC, survolté pendant un gros quart d’heure en début de seconde période, avant de graduellement baisser de pied jusqu’à la fin du match. Avec ou sans Gouano, c’est désormais de constance et pas seulement d’esprit de révolte qu’il faudra faire preuve pour se sortir de la mauvaise passe dans laquelle la formation picarde est plongée depuis plus de deux mois. 

La suite après cette publicité

Romain PECHON

A lire aussi : 

Luka Elsner (Amiens SC) : « Un point bénéfique »

L’Amiens SC a vraiment évité le pire

7 Commentaires

  1. mendoza il n’apporte rien à l’équipe , il joue pour lui et pourrie les ballons.quand il réussit à faire une passe c’est à l’adversaire sur le banc est sa place et surtout qu’il parte se sera bénéfique

  2. D’accord avec Aurelien, Regis n’a clairement plus le niveau qu’il avait. sur les 2 frappes de l’exterieur de la surface il n’est pas dessus.

    et d’ailleurs le dernier match contre montpellier c’est pareil, sur le centre il fait 2 pas en avant pour sortir et puis s’arrête et ne sort pas. Dès le plus jeune age on t’apprend de ne surtout pas faire ça, soit tu sort, soit tu reste sur ta ligne

  3. Je vais peut être vous surprendre mais je pense que l’on peut s’en sortir sans recrue mais à condition d’écarter ceux qui n’ont pas l’état d’esprit pour mouiller le maillot et jouer collectif. Ce soir les 2 changements â la mi-temps sont les bons. C’est juste con de devoir rectifier le tir à la mi temps. Pour moi, c’est juste impensable de se priver de Thomas en milieu de terrain.

    • Moi j adore regis qui est notre héros depuis quelques annees, d ailleurs même sur console je le mets dans mes équipes tellement je l adore, mais la depuis le début de saison je ne le trouve pas a son niveau habituelle et surtout je le trouve faible sur les frappes de loin. Combien de poteau, de barre, et de but, avons nous pris cette saison sur des frappes en dehors de la surface ?

  4. Mais il est bien dommage qu’il faut que Gueno vienne pousser un coup de gueule pour qu ‘Amiens se réveille mais encore une fois que de ballon perdu par Mendoza je pense qu’il s’en moque de l’équipe comme il veut partir il nui plutôt à l’équipe…il faut le laisser partir et recruter un attaquant..bien sur aussi un très bon défenseur mais l’essentiel c’était de ne pas perdre ce soir ..on y croit encore

  5. La saison dernière à la 20e journée nous étions 17e avec 18 points soit quasiment la même situation que cette saison. Il faut serrer les rangs et Amiens restera en L1, il n’y a pas de raison.

Laisser un commentaire