Face à Reims, Luka Elsner avait prévu d’aligner Thomas Monconduit et Alexis Blin, une option en apparence plus défensive et qui visait à se rassurer après trois matches marqués par une hémorragie de buts encaissés. L’entraîneur de l’Amiens SC s’en explique.

Un équilibre différent

« Il y a une volonté d’avoir une grosse fiabilité défensive dans les choix que l’on a pu faire, que ce soit dans l’organisation ou les choix des joueurs aux postes. En termes de milieu de terrain, je ne considère pas Alexis et Thomas comme des joueurs plus orientés défensivement. Alexis l’est peut-être mais on peut le comparer à Bongani dans sa disposition défensive. Ce sont les choix du moment et de performances que l’on cherche à avoir dans cette notion d’unité défensive maximum. Il y a d’autres choix qui ont été faits sur d’autres postes, tout ça dans une idée générale d’être bien organisé et bien structuré. »

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Serhou Guirassy (Amiens SC) : « Peut-être qu’on s’est vu un peu trop beaux »

Luka Elsner (Amiens SC) : « J’aurais préféré qu’elle soit moindre mais… »

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire