Titulaire lors des deux premiers matches de championnat de l’Amiens SC, Saman Ghoddos n’a guère brillé, lui qui retrouve pourtant le rythme de la compétition après une saison quasi blanche. Présent physiquement en Picardie, mais la tête peut-être déjà ailleurs, l’international iranien suscite le débat chez les supporters de l’Amiens SC.

Publicité


Un sujet qui divise

S’il n’a pas intégré le loft de l’Amiens SC, à savoir ce groupe de joueurs qui s’entraînent à part dans l’attente d’un départ et qui ne souhaitent pas jouer cette saison en Ligue 2, Saman Ghoddos reste néanmoins lié à des rumeurs de transfert. Courtisé par des clubs anglais et turcs, l’international iranien ne ferme pas la porte à un départ. En attendant, il semble errer comme une âme en peine sur les terrains de Ligue 2. Fantomatique face au Havre samedi dernier, il ne s’était guère mis plus en évidence face à Nancy la semaine précédente, en dépit de la présence de Serhou Guirassy sur le terrain.

Publicité


Deux ans après son arrivée, Saman Ghoddos ne semble toujours pas avoir lancé sa carrière sous le maillot amiénois. Si sa première saison n’avait rien d’infamant au niveau du volet statistique (4 buts et 4 passes décisives), l’ancien joueur d’Ostersunds avait vu sa première saison être polluée par sa participation à la Coupe d’Asie puis une opération de l’appendicite. Puis ce fut une suspension de la FIFA – pour son transfert avorté à Huesca en 2018 – qui l’a tenu éloigné des terrains pendant toute la phase aller. Blessé à son retour, il n’aura disputé que cinq petites rencontres, trouvant le chemin des filets lors de l’ultime match de la saison à Marseille.

Publicité


Alors que son avenir a suscité des interrogations au début de l’intersaison, Luka Elsner a rapidement fait part de son désir de faire de Saman Ghoddos son nouveau leader offensif. Reste que l’Amiens SC pourrait bien disposer d’offres le concernant, lui qui demeure l’un des plus gros salaires du club aujourd’hui. Au regard de son rendement actuel, les dirigeants amiénois ne doivent-ils pas se résoudre à le laisser partir ? Face à cette question, nos lecteurs demeurent divisés puisque 48% des sondés estiment que l’Amiens SC ne doit pas envisager un départ de Saman Ghoddos. A l’inverse, 46% de nos lecteurs pensent qu’il est temps de laisser filer l’international iranien, là où 6% des sondés n’ont pas souhaité exprimer d’opinion.

Publicité


Si la division est totale au sujet de l’avenir de Saman Ghoddos, le dernier mot reviendra aux dirigeants amiénois et aux représentants du joueur. Si le milieu de terrain offensif était amené à faire la saison à Amiens, souhaitons que son niveau de performance soit bien meilleur dans les prochaines semaines. Sans quoi, son club aura bien du mal à jouer les premiers rôles cette saison.

A lire aussi : 

L’Amiens SC doit-il envisager un départ de Saman Ghoddos ? [DÉBAT]

Mathieu Dubrulle : « Le temps presse pour l’Amiens SC »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments