Muet à l’annonce de la relégation en Ligue 2 de l’Amiens SC, Gaël Kakuta s’est très rapidement projeté sur un autre projet. Désireux de poursuivre sa carrière en Ligue 1, le meneur de jeu de 28 ans privilégie la piste menant à Lens, promu avec Lorient. Pour autant, ce transfert est loin d’être acquis. Explications. 

Publicité


Amiens à nouveau en « position de force »

L’ordonnance rendue par le juge des référés du Conseil d’Etat, suspendant la relégation en Ligue 2 de l’Amiens SC, n’a pas forcément fait les affaires de Gaël Kakuta. En discussions avancées avec le RC Lens, club qu’il a quitté en 2007 pour rejoindre Chelsea, à l’âge de 17 ans, l’ancien international espoir aspire à retrouver son club formateur, cet été. Or, selon les informations de la Voix du Nord, le club artésien n’a toujours pas trouvé d’accord avec le joueur sur le volet salarial, Gaël Kakuta souhaitant une rémunération avoisinant les 100 000 euros mensuels.

Publicité


Surtout, les deux clubs n’ont pas encore de terrain d’entente à propos de l’indemnité de transfert. Malgré l’incertitude entourant son avenir, l’Amiens SC ne compte pas céder ses joueurs à moindre coût. Ainsi, les dirigeants picards réclament entre quatre et cinq millions d’euros pour céder leur numéro 10. Une somme qui aurait pu être revue à la baisse si le Conseil d’Etat avait décidé de rejeter sa requête, mardi dernier. Si tel avait été le cas, Amiens aurait même accéléré le processus de vente afin d’équilibrer ses comptes au 30 juin.

Publicité


Dans l’attente de la décision finale de la LFP et de la FFF concernant le projet d’une Ligue 1 à 22, seule solution envisageable pour espérer une quatrième saison consécutive au sein de l’élite, l’Amiens SC peut donc temporiser à sa guise dans ce dossier qui devrait animer son mercato estival. Une fois encore, comme en juillet 2017, janvier 2019 et août 2019, Gaël Kakuta sera donc au cœur de toutes les interrogations, de toutes les tergiversions et de tous les fantasmes.

Publicité

A lire aussi : 

Amiens SC : Deux jeunes espoirs rejoignent le club

Amiens SC : Régis Gurtner sur les tablettes de Nîmes ?

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments